Tost : Le personnel mécontent d'un calendrier de 23 GP "doit partir"

Franz Tost, le directeur d'AlphaTauri, n'affiche pas vraiment d'empathie envers le personnel de la F1 qui peut souffrir des contraintes des calendriers de plus en plus longs.

Tost : Le personnel mécontent d'un calendrier de 23 GP "doit partir"

Dans quelques jours, la F1 devrait dévoiler un calendrier 2022 record qui s'étirera vraisemblablement de la mi-mars à la mi-novembre. Ce sont 23 Grands Prix qui sont attendus, un chiffre et une densité d'épreuves qui inquiètent au sein des écuries, le personnel faisant déjà face actuellement à des périodes compliquées mentalement et physiquement, et à des absences longues de leur domicile.

Toutefois, alors que cette problématique prend de plus en plus d'ampleur sur le plan médiatique et dans les discours des différents acteurs, Franz Tost, le directeur d'AlphaTauri, estime que les gens qui travaillent en Formule 1 doivent simplement accepter les contraintes de cette activité ou s'en aller.

Interrogé par Motorsport.com sur le stress potentiel imposé au personnel, Tost a répondu : "Nous savons maintenant que nous avons 23 courses. C'est fantastique, un bon travail de la FOM, et je suis impatient."

"En ce qui concerne les gens au circuit... Tout d'abord, nous sommes une équipe de course. Ils devraient tous être heureux que nous ayons autant de courses que possible et, bien sûr, nous prenons soin des gens, par exemple les mécaniciens après un week-end de course, ils ont trois ou quatre jours de repos où ils peuvent rester à la maison. Et aussi, la presse, le marketing, toutes les personnes qui sont sur le circuit ont quelques jours de libre après le week-end de course."

"Pour les ingénieurs, c'est un peu plus difficile, mais si je me souviens bien, autrefois, ils devaient aller faire des essais après le week-end de course, ce qui signifie qu'ils devaient aussi travailler sur place. Je pense que nous devrions tous être heureux d'être en mesure d'être en Formule 1 et d'avoir 23 courses. Et si quelqu'un n'aime pas ça, alors il doit partir."

Tous les responsables ne tiennent toutefois pas un discours aussi radical, à l'image d'Otmar Szafnauer, directeur d'Aston Martin. "C'est bien que nous ayons 23 pays ou 23 courses qui veulent que nous venions courir et représenter la Formule 1", a-t-il déclaré. "Cependant, il faut veiller sur toutes les personnes qui voyagent – les mécaniciens et les ingénieurs – et nous avons mis en place des systèmes à l'usine et sur le circuit pour rendre le voyage aussi confortable que possible pour eux."

"Cela inclut parfois une rotation des personnes et d'autres changements organisationnels à l'usine, de sorte que l'usine fasse davantage des tâches que les mécaniciens faisaient traditionnellement sur le circuit pour rendre le voyage un peu plus agréable pour eux. Nous nous occupons d'eux, y compris des problèmes de santé mentale. Nous avons également un médecin itinérant avec nous. Nous nous occupons d'eux du mieux que nous pouvons."

Lire aussi :

partages
commentaires
Alpine : L'écart Alonso-Ocon créé par de mauvais réglages

Article précédent

Alpine : L'écart Alonso-Ocon créé par de mauvais réglages

Article suivant

Qualifs - Hamilton prend le meilleur temps et Bottas la pole position !

Qualifs - Hamilton prend le meilleur temps et Bottas la pole position !
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021