Wolff : L'accident de Bottas n'aura pas d'influence pour 2022

L'accident du départ au GP de Hongrie n'entrera pas en compte au moment de choisir entre Valtteri Bottas et George Russell pour la saison 2022, selon le patron de l'équipe Mercedes.

Wolff : L'accident de Bottas n'aura pas d'influence pour 2022
Charger le lecteur audio

Mercedes doit encore annoncer l'identité du coéquipier de Lewis Hamilton pour la saison 2022. Valtteri Bottas, arrivé dans l'équipe en raison de la retraite surprise de Nico Rosberg juste après avoir conquis le titre 2016, est en concurrence avec George Russell. Le pilote britannique a régulièrement impressionné depuis que Mercedes l'a placé chez Williams en 2019, son principal coup d'éclat restant sa pige dans l'équipe championne du monde à Sakhir l'an dernier, quand Hamilton était sur la touche en raison d'une contamination au COVID-19.

La tendance semble donc en faveur de Russell, d'autant plus après le GP de Hongrie, où il a marqué ses premiers points tandis que Bottas, à la peine depuis le début de l'année, a provoqué un carambolage au premier virage, qui lui vaudra une pénalité de cinq places sur la grille de départ du GP de Belgique et a fait de lui la cible des critiques de Lando Norris, éliminé dans l'incident.

Toto Wolff assure néanmoins que cet épisode n'entrera pas en compte au moment de choisir le pilote de la seconde Mercedes. "Non, c'était une erreur malheureuse avec de grosses conséquences", a déclaré le patron de l'équipe allemande, indulgent envers son pilote : "Il a été pris en sandwich par les deux voitures de devant, il a perdu tous les appuis, puis il était trop tard. Cela n'aura pas la moindre influence sur la décision."

Valtteri Bottas a reconnu sa responsabilité dans l'accident survenu en Hongrie, qui a provoqué son troisième abandon de la saison après l'accrochage avec George Russell à Imola et le problème d'écrou rencontré à Monaco, où il occupait la deuxième place. Devancé par les deux pilotes Red Bull au championnat, le Finlandais pointe à 87 points de Lewis Hamilton et reconnaît que sa première moitié de la saison n'a pas été à la hauteur de ses attentes, même s'il a perçu des progrès.

"Ça ne s'est pas bien passé pour moi", a reconnu Bottas après l'arrivée à Budapest. "En tout cas, je sens que ça a été légèrement positif dans les dernières courses, j'ai décroché quelques podiums et pris plus de points, mais j'en suis à trois abandons maintenant, ce qui fait perdre pas mal de points, donc ce n'est pas fantastique. Mais il reste plus de la moitié des courses à disputer et on regarde devant. Au moins, l'équipe a pris plus de points que Red Bull [en Hongrie]."

La décision de Mercedes, attendue au sortir de la pause estivale, pourrait entraîner de nombreux transferts. Une promotion de Russell libérerait une place chez Williams, où Bottas pourrait faire son retour, même si Alfa Romeo est également une option.

Lire aussi :

Avec Luke Smith et Adam Cooper

partages
commentaires
Fin des tests Pirelli en Hongrie, Pourchaire découvre l'Alfa Romeo
Article précédent

Fin des tests Pirelli en Hongrie, Pourchaire découvre l'Alfa Romeo

Article suivant

Comment Russell a évité une pénalité après avoir resquillé

Comment Russell a évité une pénalité après avoir resquillé
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021