Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
19 jours
23 oct.
Prochain événement dans
31 jours
31 oct.
Prochain événement dans
39 jours
13 nov.
Prochain événement dans
52 jours
04 déc.
Prochain événement dans
73 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
80 jours

Wolff demeure actionnaire de l'écurie Williams

partages
commentaires
Wolff demeure actionnaire de l'écurie Williams
Par :

Williams a confirmé que Toto Wolff demeurait actionnaire de l'écurie à hauteur de 5% en raison de l'échec d'une transaction mais qu'il n'avait pas acquis de nouvelles parts.

Le mois dernier, une rumeur voulait que Wolff, directeur de l'écurie Mercedes, ait fait l'acquisition d'actions Williams, l'équipe étant en quête de nouveaux investissements afin d'assurer son avenir à long terme.

Lire aussi :

Wolff est devenu actionnaire minoritaire de Williams en 2009 avant d'en devenir le directeur exécutif en 2012, alors détenteur de 15% de l'écurie. Il a quitté Williams en janvier 2013 pour prendre la tête de Mercedes en F1, également actionnaire de cette équipe, et a dû vendre ses parts chez Williams.

Il a été annoncé en mars 2016 que Wolff avait vendu ses dernières actions à l'homme d'affaires américain Brad Hollinger, mais Claire Williams (directrice d'équipe adjointe) clarifie que la vente de ces 5% n'avait pas été concrétisée.

"Ce qui a été rapporté n'était pas vrai", déclare Claire Williams, interrogée par Motorsport.com quant à la rumeur d'un investissement récent de Wolff. "Toto, comme tout le monde le sait, a acheté des parts il y a longtemps, en 2010, à Frank [Williams] et Patrick [Head]. Il a ensuite rejoint Mercedes, et par conséquent, a forcément dû vendre ses parts."

"Brad Hollinger, qui est l'un des actionnaires minoritaires de Williams et en est directeur non exécutif, a racheté la majorité de ces parts à Toto, mais n'a pas pu concrétiser la transaction des 5% restants, qui sont donc revenus entre les mains de Toto. Ce dernier n'a pas acquis de nouvelles actions chez nous récemment. Il y a simplement eu un problème avec une transaction."

Wolff jouit d'un certain nombre d'investissements en sports mécaniques et dans l'industrie automobile, étant récemment devenu actionnaire minoritaire d'Aston Martin après le rachat de l'entreprise par Lawrence Stroll.

Williams recherche de nouveaux investisseurs afin d'assurer son avenir sur le long terme en raison de la crise du coronavirus, que ce soit via un actionnaire minoritaire ou un rachat total. L'écurie a mis un terme à son partenariat avec son sponsor titre ROKiT fin mai mais est catégorique sur le fait que son budget reste assuré pour 2020.

"Nous avons résilié, mais nous avons respecté toutes nos obligations contractuelles vis-à-vis de ROKiT", insiste Claire Williams. "C'est dommage, car ce partenariat était fantastique pour nous au début, et nous sommes incroyablement déçus d'être dans cette situation. Mais c'est comme ça, il faut tourner la page. Chez Williams, nous avons des personnes très intelligentes qui gèrent notre argent. Nous avons obtenu le budget nécessaire pour courir cette année, donc ça, ça ne change pas. Cela n'a pas d'impact sur ce que nous pouvons faire cette saison, même par rapport aux évolutions que nous avions prévues."

Article suivant

Ricciardo déclaré apte par les médecins après un crash violent

Ricciardo déclaré apte par les médecins après un crash violent
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Williams
Auteur Luke Smith