Toto Wolff prêt à soutenir un retour de Ross Brawn en F1

partages
commentaires
Toto Wolff prêt à soutenir un retour de Ross Brawn en F1
Valentin Khorounzhiy
Par : Valentin Khorounzhiy
6 nov. 2016 à 17:30

Malgré les propos récents tenus à son égard par Ross Brawn, Toto Wolff serait prêt à soutenir le retour du Britannique dans un rôle dirigeant en Formule 1.

Toto Wolff, Mercedes AMG F1 ; Nico Rosberg, Mercedes AMG F1; Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1; et Ross Brawn, Mercedes AMG F1 Team
Niki Lauda, Président Non-Exécutif de Mercedes avec Toto Wolff, Président Exécutif de Mercedes AMG F1
Toto Wolff, actionnaire et directeur exécutif de Mercedes AMG F1
Toto Wolff, Mercedes AMG F1

Depuis plusieurs semaines, la question d'un possible retour de Ross Brawn en F1, par le biais d'une participation au processus de création des règlements, semble se préciser même si rien n'est encore fait officiellement.

Toutefois une autre actualité récente liée à l'ancien directeur de Honda, Brawn et Mercedes a fait parler : la sortie de son livre Total Competiton, co-écrit avec Adam Parr, dans lequel il a notamment indiqué que son départ de l'écurie devenue entretemps triple championne du monde des constructeurs était dû au fait qu'il ne pouvait pas faire confiance à Wolff et à Niki Lauda.

Le directeur exécutif actuel de Mercedes assure qu'il ne lui en tient pas rigueur. "Il y a eu beaucoup de controverse autour du livre qu'il a écrit, et la succession et la transition ne sont jamais faciles, c'est un problème délicat."

"Pour moi, ce n'est pas un problème, et nous avons été en contact et il a dit des choses gentilles sur le fait que nous n'avons pas échoué, et notre relation est intacte."

Et justement, quand les deux actualités se croisent, Wolff affirme qu'il soutiendrait le retour de l'ancien directeur technique de Benetton et Ferrari : "Ross a une immense expérience, a la bonne personnalité et la connaissance technique pour potentiellement jouer un rôle important dans une F1 qui avance."

"Il est là depuis toujours, il a la bonne distance vis-à-vis des équipes après être parti pendant quelques années. Si je dois souscrire au retour de Ross dans une fonction de leadership, il a mon vote."

Avec Jonathan Noble

Article suivant
Buddh n'est pas à vendre et n'exclut pas un retour de la F1

Article précédent

Buddh n'est pas à vendre et n'exclut pas un retour de la F1

Article suivant

Comment le GP du Mexique a évité l'échec de l'an II

Comment le GP du Mexique a évité l'échec de l'an II
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Valentin Khorounzhiy
Type d'article Actualités