Wolff se sent une responsabilité dans l'avenir de Bottas

Si jamais Mercedes devait le remplacer pour 2022, Valtteri Bottas pourra compter sur le soutien de Toto Wolff pour avoir un bel avenir, qu'il mérite selon le patron de l'écurie Mercedes.

Wolff se sent une responsabilité dans l'avenir de Bottas

Toto Wolff estime qu'il aura une responsabilité dans le fait d'aider Valtteri Bottas à trouver un autre volant en Formule 1 s'il n'est pas conservé par Mercedes pour la saison prochaine.

Les spéculations sont intenses actuellement, alors que le constructeur allemand doit décider de garder Bottas ou de recruter George Russell en tant que nouveau coéquipier de Lewis Hamilton pour 2022. Parmi les options citées pour le Finlandais, un retour chez Williams, l'écurie qui l'a fait débuter en F1, est une possibilité, mais certaines rumeurs avancent que cette place sera réservée à Nyck de Vries, actuel leader du championnat en Formule EAlfa Romeo pourrait être une autre solution pour Bottas, l'écurie italienne l'ayant placé en haut de sa liste de candidats.

Bottas, lui, espère toujours avant tout pouvoir conserver sa place chez Mercedes, si bien qu'il temporise afin de ne pas entrer dans la moindre négociation avec une autre équipe tant qu'il ne connaîtra pas la décision de sa structure actuelle. Arrivé dans l'équipe début 2017 en provenance de Williams, en remplacement alors de Nico Rosberg qui venait de quitter le navire après avoir remporté le titre, le Finlandais a signé neuf succès depuis.

Interrogé sur la position de Mercedes en vue de la prochaine étape à franchir sur ce sujet, Toto Wolff, qui a longtemps guidé la carrière de Bottas, a déclaré qu'il s'assurerait que le Finlandais soit aidé afin de saisir toute opportunité qu'il pourrait avoir si jamais Mercedes ne lui proposait pas de nouveau contrat.

"Si jamais nous en arrivions à la situation où nous voulions donner sa chance à quelqu'un d'autre, alors il ne s'agirait pas seulement de ma relation avec lui, mais aussi [de ma] responsabilité dans le fait qu'il ait un bel avenir, car il le mérite", a déclaré le patron de Mercedes. "Il a été le coéquipier du meilleur pilote de Formule 1 de tous les temps et il n'est pas toujours très facile de briller. Mais il est fantastique."

Bottas a compris la tournure prise par le championnat

Les difficultés qu'il a rencontrées en début de saison, alliées à la rivalité accrue qu'oppose cette année Red Bull, placent déjà Bottas en position de soutien de son coéquipier dans la course au titre, lui-même devant théoriquement placer ses ambitions sur la troisième marche du podium. Wolff souligne que, même s'il n'est jamais simple pour un pilote de sacrifier ses propres espoirs, le Finlandais l'a accepté car il voit la situation dans son ensemble.

"C'est très important car, statistiquement, ses chances de remporter le championnat sont très faibles par rapport à celles de Lewis", pointe le patron de l'équipe. "Lewis est vraiment en bagarre et nous en avons discuté. Et aussi difficile cela puisse-t-il être pour un pilote, il n'y a pas de place pour une quelconque marge dans le championnat de cette année."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Seidl : Norris peut viser la troisième place du championnat

Article précédent

Seidl : Norris peut viser la troisième place du championnat

Article suivant

Hamilton et Mercedes lancent Ignite, leur association caritative

Hamilton et Mercedes lancent Ignite, leur association caritative
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021