Toutes les caractéristiques du circuit de Melbourne

Depuis 1996, l'Albert Park de Melbourne accueille le Grand Prix d'Australie

Depuis 1996, l'Albert Park de Melbourne accueille le Grand Prix d'Australie. C'est souvent l'ouverture de la saison, bien que les saisons 2006 et 2010 aient fait exception à cette règle.

Il s'agit d'un circuit assez rapide : en 2012, Lewis Hamilton s'est octroyé la pole grâce à un tour à 224,8km/h de moyenne.

Côté mécanique, le circuit est assez exigeant pour les moteurs et pour les freins, qui s'usent beaucoup sur ce circuit qui compte plus de pleines charges et de freinages que de virages à haute vitesse. La température des freins n'est néanmoins pas un problème. Le tracé étant situé au cœur d'un parc, il est fréquent que des feuilles se logent dans les radiateurs des monoplaces : l'automne est sur le point de commencer en Australie.

Bien que le circuit n'ait pas la réputation d'être très inégal, certaines bosses peuvent poser problème, en particulier avant le virage 9 qui porte le nom de Jim Clark. À cet endroit, il est possible que le fond plat frotte contre le sol et que le freinage soit délicat.

Côté statistiques, sur les dix dernières éditions du Grand Prix, six ont vu l'apparition de la voiture de sécurité. Lorsqu'elle a joué un rôle, elle a neutralisé la course deux fois en moyenne.

Melbourne est un circuit sur lequel les dépassements sont rares : tandis qu'on ne comptait que 17 manœuvres en 2011, les pilotes se sont montrés plus actifs l'an passé avec 34 dépassements (hors premier tour et problèmes techniques), notamment grâce au DRS.

Enfin, l'Albert Park est le territoire des Champions du Monde : depuis 2006, tous les polemen et vainqueurs du Grand Prix d'Australie ont remporté un titre mondial un jour ou l'autre. Par ailleurs, le vainqueur est fréquemment sacré Champion du Monde à la fin de la saison ; ces dernières années, seul Jenson Button a tordu le cou à la tradition en 2010 et 2012. Qu'en sera-t-il cette année ? Nous ne le saurons qu'au moment de sacrer le champion, au mois de novembre !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Jim Clark , Lewis Hamilton
Type d'article Actualités