Toyota ne fera pas appel de la sanction infligée par la FIA

Quelques minutes après l'annonce du déclassement de Jarno Trulli et Timo Glock, l'écurie Toyota a annoncé qu'elle ne ferait pas appel de cette sanction et que les ailerons incriminés seraient changés dans les prochaines heures

Quelques minutes après l'annonce du déclassement de Jarno Trulli et Timo Glock, l'écurie Toyota a annoncé qu'elle ne ferait pas appel de cette sanction et que les ailerons incriminés seraient changés dans les prochaines heures.

John Howett, président de l'équipe nippone, accepte la pénalité mais il estime que cet incident n'aura aucune influence sur le rythme des TF109. Il avoue aussi que les ingénieurs de Toyota sont prêts à apporter les correctifs nécessaires, mais ils attendent toujours le feu vert des commissaires.

"Pour nous c'est très simple, mais il nous faut leur accord pour récupérer notre voiture au parc fermé. Nous ne nous attendons pas à ce que les performances changent, donc c'est un travail très facile pour nous."

"C'est un aileron que nous avons utilisé tout au long de tests, et je crois que son design est similaire à celui de l'an passé. Heureusement, nous courrons demain et nous pourrons montrer le rythme de notre voiture en course."

Reste à savoir d'où s'élanceront Trulli et Glock en début de course : "Je pense que l'on peut partir en fond de grille ou de l'allée des stands. Ca dépendra de la stratégie. Nous essayons de clarifier la situation pour le moment, mais d'après ce que j'ai compris, les commissaires ont d'autres problèmes - que je connais pas - donc il est plutôt difficile d'avoir des informations précises."

Le patron de l'écurie Toyota se dit aussi déçu du déroulement de début de saison. Entre les protestations contre les diffuseurs, l'exclusion de ses monoplaces et la réclamation portée contre l'aérodynamique de Ferrari et Red Bull, il n'y a pas que de la sérénité dans le paddock.

"Je suis un peu déçu, mais en fin de compte nous sommes au sommet du sport automobile. Les adversaires ont le droit de protester et nous attendons à ce que les juges appliquent les règles. Donc de mon côté il n'y a pas d'amertume."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Timo Glock
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités