Toyota se retire de la Formule 1

Toyota a annoncé qu’elle se retirait de la Formule 1 avec effet immédiat, après huit ans de présence dans la discipline

Toyota a annoncé qu’elle se retirait de la Formule 1 avec effet immédiat, après huit ans de présence dans la discipline.

Le constructeur automobile japonais a dévoilé sa décision surprise lors d’une conférence de presse à Tokyo, expliquant que la situation économique actuelle avait motivé ce départ.

"Toyota Motor Corporation (TMC) annonce son intention de se retirer du championnat FIA de Formule 1 à la fin de la saison 2009," a indiqué un communiqué de Toyota.

"TMC, qui a vu sa participation en Formule 1 comme une contribution à la prospérité de la culture automobile, a dû faire face, en plus de la concurrence au sommet du sport automobile, aux changements économiques brutaux qui ont commencé l’an dernier."

"Toutefois, lorsque l’on considère les activités sportives de TMC l’an prochain et au-delà du point de vue global sur le moyen terme, face aux réalités économiques actuelles, TMC a décidé de se retirer de la Formule 1."

Il y avait depuis quelques années des doutes sur l’avenir de Toyota en Formule 1, notamment après les départs de Honda et de BMW. La firme japonaise avait déjà renoncé à organiser le Grand Prix du Japon sur son circuit au Mont Fuji et avait perdu son contrat de fourniture moteur avec Williams pour l’an prochain.

Mais Toyota avait signé les nouveaux Accords Concorde, qui devaient garantir leur présence en Formule 1 jusqu’en 2012 et le patron de l’équipe, John Howett, avait affirmé de façon catégorique que son équipe serait en Formule 1 en 2010, mais avec un budget réduit.

L’équipe japonaise avait fait des préparatifs pour la saison 2010, en approchant Robert Kubica et Kimi Räikkönen, avant de parler d’engager Kamui Kobayashi, qui a fait des débuts remarquables au Brésil et qui a confirmé son potentiel à Abu Dhabi.

"TMC souhaite exprimer sa profonde gratitude envers les pilotes actuels du Panasonic Toyota Racing et à tous les employés de Toyota Motorsport GmbH qui ont permis à l’équipe d’exister."

"TMC entend faire de son mieux pour trouver la meilleure solution pour les personnes qui seront touchées par les inconvénients que cause cette décision."

Toyota est entrée en Formule 1 en 2002 avec pour vocation d’être rapidement l’un des prétendants au titre, compte tenu des ressources et du budget qui étaient conséquents. Mais l’équipe a échoué dans sa tâche en réalisant trois pole positions, 13 podiums et en ayant comme meilleur résultat une quatrième place au championnat des constructeurs en 2005.

Le départ de Toyota pourrait permettre à l’équipe Sauber d’être sur la grille de départ la saison prochaine. L’écurie d'Hinwil compte sur le retrait d’une autre équipe pour pouvoir aligner ses monoplaces en 2010.

Renault organise aussi une réunion extraordinaire aujourd’hui pour discuter de ses plans d’avenir. Bien qu’il semble que le constructeur automobile français va continuer en Formule 1, un retrait comme celui de Toyota n’est pas à exclure.

Toyota a ajouté qu’elle continuerait à utiliser son expérience en Formule 1 pour "développer des véhicules de série intéressants" et qu’il continuera à faire des courses automobiles, mais à un niveau inférieur.

"En sport automobile, [Toyota] ne fera pas seulement des courses dans différentes catégories, mais elle continuera dans la contribution au développement du sport automobile, en soutenant de jeunes pilotes et en planifiant des événements faciles d’accès tout le monde."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Robert Kubica , Kamui Kobayashi
Équipes Sauber , Williams , Toyota Racing
Type d'article Actualités