Transcript : ?changes radio de Renault F1 au Br?sil, Partie 2

Voici la suite du transcript des échanges radio entre les différents membres du Renault F1 Team et les pilotes lors du Grand Prix du Brésil 2006

Voici la suite du transcript des échanges radio entre les différents membres du Renault F1 Team et les pilotes lors du Grand Prix du Brésil 2006.



Fernando reprend la piste en 5ème position devant Räikkönen qui s’est arrêté cinq tours plus tôt. Fernando est derrière De La Rosa, qui a une stratégie à un arrêt et n’a pas encore ravitaillé à ce moment de la course, et Massa. Nous sommes au 27ème tour.


RN :

DLR rentre dans trois tours, trois tours. Transfert d’huile. [C’est le 32ème tour].


ALO :

OK.


RN :

DLR rentre dans ce tour. [35ème tour]. Mélange sur 5 s’il te plaît, mélange 5.


RN :

OK, Michael est maintenant 8ème. Il est 20 secondes derrière nous.


AP :

Giancarlo, ton prochain ravitaillement est à objectif +3. Tu dois te détacher de Barrichello dans ce relais, tu dois être deux ou trois secondes devant et en ce moment l’écart est de 0,9 secondes. Attaque, attaque.


RN :

Fernando tu es à 7 tours de l’objectif, objectif +7.


ALO :

OK.


Les deux voitures ont été chargées avec davantage d’essence que dans les plans originaux de l’équipe compte tenu du premier relais qui s’est vu rallongé, du rythme des monoplaces et de la position des concurrents.


AP :

Giancarlo, c’est bon. Continue, c’est toujours très serré, très serré avec Barrichello. Essaie d’attaquer et de rouler dans les 1:13.


ALO :

Drapeaux bleus.


RN :

OK. Fernando, l’ordre en piste est MAS, ALO, BUT, RAI, FIS, BAR, Michael est 7ème, 15 secondes derrière nous.


Au 46ème tour, Barrichello rentre aux stands et Fisico a trois tours pour sécuriser sa position par rapport au Brésilien.


AP :

Barrichello est dans les stands, tu dois attaquer, allez !


RN :

Transfert d’huile..


ALO :

OK.


Au 49ème tour, Fisico est appelé à rentrer aux stands pour son second ravitaillement.


AP :

Rentre maintenant, rentre maintenant. 30 secondes, les gars.


Vérification du tuyau de ravitaillement.


AP :

15 secondes, 15 secondes.


Une nouvelle fois, le ravitaillement se déroule sans encombre et Fisico reprend la piste devant Barrichello et Michael Schumacher.


AP :

Régime 8 s’il te plaît, régime sur 8. Fisi, tu es devant Barrichello et Michael, devant ces deux voitures.


Comme Button s’arrête derrière Fernando, l’équipe augmente le régime de son RS26D pour lui permettre de construire une avance solide pour son dernier arrêt. Nous sommes au 50ème tour.


RN :

Il semble que Button rentre dans ce tour. Régime sur 5 s’il te plaît, régime 5. Mélange 6.


ALO :

Quel est notre objectif ?


RN :

Objectif + 6 en ce moment, objectif + 6.


ALO :

OK.


AP :

Régime 6, régime 6.


Alors que Fernando se prépare à ravitailler au 55ème tour, comme prévu initialement, il sent qu’il risque de se retrouver coincé dans le trafic, avec Luizzi en ligne de mire. Comme il ne veut pas prendre de risque inutile en dépassant les attardés, il prévient l’équipe par radio.


ALO :

Je risque d’être pris dans le trafic avant mon arrêt, attention.


RN :

OK. On s’en occupe.


AP :

Transfert d’huile s’il te plaît.


ALO :

Je vais bientôt être dans le trafic !


RN :

Je sais. Nous sommes à objectif + 5 maintenant, ça devrait être OK pour nous.


Au 54ème tour, soit un tour avant l’objectif initialement prévu, l’équipe fait rentrer Fernando.


RN :

Aux stands, Fernando. 30 secondes.


ALO :

OK.


Vérification du tuyau de ravitaillement.


RN :

15 secondes. 15 secondes.


RN :

OK, freins et régime, freins et régime.


RN :

Limiteur, limiteur.


RN :

Rappelle-toi la longue ligne jaune, rappelle-toi la longue ligne jaune.


ALO :

Où est Michael, où est-il ?


RN :

Il est 6ème, derrière Fisi. Il est 8 secondes derrière nous.


Schumacher perdra 12 tours décisifs derrière Fisichella, ce qui l’empêche d’avoir la possibilité de revenir sur Button et Alonso peut ainsi terminer à la seconde place et décrocher le titre Constructeurs. Fisichella a fait preuve d’une conduite défensive exceptionnelle par rapport à un concurrent pourtant bien plus rapide que lui.


FIS :

Drapeaux bleus, drapeaux bleus.


RN :

Transfert d’huile.


ALO :

OK.


Au 63ème tour, Schumacher trouve finalement la faille et dépasse Fisichella.


RN :

Michael vient de passer Fisi. La situation en piste : MAS, ALO, BUT, RAI, MSC 5ème et Fisi 6ème. Au 64ème tour, grosse sortie de la BMW de Heidfeld dans le virage numéro 1.


AP :

Drapeaux jaunes dans le virage 1, possibilité de débris sur la piste.


RN :

Débris dans le virage 1, une voiture arrêtée à l’extérieur, drapeaux jaunes.


FIS :

Drapeaux bleus.


AP :

On s’en occupe.


RN :

Plus de drapeau jaune. Räikkönen retient Michael derrière nous désormais.


AP :

Transfert d’huile s’il te plaît et mélange sur 6, Giancarlo. Régime sur 5 s’il te plaît, régime 5.


Au 69ème tour, Schumacher dépasse Räikkönen dans le virage numéro 1.


RN :

Michael vient de passer Räikkönen. Michael vient de dépasser Räikkönen. Il est très rapide, il est en 1:12.


AP :

Régime 3 s’il te plaît, Giancarlo, régime sur 3.


Fernando passe la ligne au 71ème tour alors que Schumacher est quatrième.


ALO :

Dernier tour ?


RN :

Oui, dernier tour.


SN :

Dernier tour les gars, dernier tour. [Les deux voitures sont dans leur dernier tour et Steve donne le signal pour que les mécaniciens se regroupent sur le muret pour accueillir les deux monoplaces.]


FB :

Oui Fernando ! Campeone del mondo ancora !


A la radio, Fernando commence à rigoler et crie de joie.


PS :

Bravo Fernando.


Giancarlo passe la ligne en sixième position et l’équipe décroche son double-doublé.


AP :

Bravo, nous l’avons fait, nous l’avons fait !


PS :

Bravo Fernando, tu es un champion. Bravo Fisi.


ALO :

Merci les gars.


FB :

Bravo Fisi !


ALO :

Nous avons encore gagné les deux championnats, deux titres de champion. Ce n’est que justice ! C’était un sacré championnat, les gars. Superbe, superbe !


RN :

Tu t’es bien débrouillé toi aussi ! Ca a été une année fantastique, fantastique. Bravo !


FIS :

Bravo les gars, super boulot !


AP :

Bravo pour ton travail, c’est fantastique !


ALO :

Merci les gars. Merci, merci à tous (en français). Merci. Vous avez fait un boulot fantastique tout au long de la saison.


PS :

Merci Fernando.


ALO :

C’était ma dernière course avec vous. La dernière et nous avons décroché encore une fois les deux championnats. Merci pour toutes ces années, cela a été pour moi un plaisir de travailler avec vous et de décrocher ces succès, je vous souhaite le meilleur pour le futur.


PS :

On te souhaite aussi le meilleur Fernando.


ALO :

Tant que la voiture n’est pas rouge, je vous souhaite le meilleur !


RN :

Ne t’inquiète pas, on ne la peindra jamais en rouge ! Absolument superbe, cela a été une année fantastique, encore bravo !


RT :

Si tu peux faire du bruit en arrivant dans la voie des stands ce serait super !


ALO :

Non, non ! Le moteur doit aller dans le musée de Viry, il doit finir entier !


RT :

Ne t’inquiète, il y sera de toute façon ! Merci, merci !


RN :

En espérant te voir sur la piste de danse ce soir pour fêter tout ça !


FL :

Fisi, bravo. Fais du bruit dans la voie des stands, pour le public. Fais le monter dans les tours, des burns, juste pour le plaisir, amuse toi ! Merci Fisi !


FIS :

OK, juste pour le plaisir !



D'après Renault F1 Team

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher
Type d'article Actualités