Les transferts d'ingénieurs, moyen d'esquiver le plafond budgétaire ?

Certaines écuries de Formule 1 s'inquiètent du transfert d'informations entre écuries via les ingénieurs passant de l'une à l'autre, et la situation pourrait être scrutée d'encore plus près lorsque sera mis en œuvre le plafond budgétaire.

Les transferts d'ingénieurs, moyen d'esquiver le plafond budgétaire ?

Le sujet de la coopération entre différentes équipes a été mis en lumière lors des essais hivernaux. C'est alors que l'on a découvert la Racing Point RP20, inspirée de la Mercedes W10 de l'an passé, la structure de Silverstone étant motorisée par la marque à l'étoile pour une douzième année consécutive. Il n'y a rien d'illégal là-dedans, et c'est en fait cette même écurie qui s'inquiète de partenariats encore plus étroits.

"Ce qui nous a vraiment contrariés – et nous contrarie toujours – c'est le transfert d'informations qui peut se produire – et se produit bel et bien – entre la grande équipe et la petite équipe. Cela contourne la réglementation. C'est ce que nous n'aimons pas", a déclaré Andrew Green, directeur technique de Racing Point.

Lire aussi :

Lorsque Haas a fait ses débuts en Formule 1 il y a quatre ans, adoptant un business model extrême en achetant à la Scuderia Ferrari autant de pièces que le permet la réglementation, des restrictions ont été mises en place pour maîtriser les transferts d'ingénieurs et de propriété intellectuelle, mais d'après Andrew Green, c'est insuffisant.

"Cela a pris de l'ampleur à Abu Dhabi il y a deux ans je crois, avec des gens qui passaient d'une équipe à une autre, de la grande écurie à la petite écurie, puis retournaient dans la grande écurie", poursuit Green. Simone Resta, par exemple, avait rejoint Sauber/Alfa Romeo en mai 2018 en tant que directeur technique avant de retourner chez Ferrari fin juillet 2019. "C'est ce qui nous a contrariés. C'est ce que nous n'envisagerions jamais de faire et ne ferons jamais."

"Je pense que cela a du sens que l'on nous fournisse certaines pièces, mais c'est un nombre de pièces limité, ce n'est pas la voiture entière. Ce ne sont que quelques pièces supplémentaires par rapport à ce que Mercedes nous a toujours fourni. Nous les prenons et les tournons à notre avantage, nous faisons ce qui est le mieux pour nous. Mais ce que nous n'aimons pas, c'est quand les gens tentent de contourner le règlement." Il ajoute : "Nous savons tous ce qui se passait. Est-ce que c'est encore le cas à ce jour, qui sait ? On ne nous donne pas de réponse franche."

Andrew Green, directeur technique Racing Point parle aux médias

Andrew Green, directeur technique Racing Point parle aux médias

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Andreas Seidl, Team Principal, McLaren

Andreas Seidl, Team Principal, McLaren

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Directeur de l'écurie McLaren, Andreas Seidl se garde de critiquer Racing Point pour sa RP20 semblable à la Mercedes W10 mais souligne que la mise en œuvre du plafond budgétaire en 2021 requerra davantage de contrôle quant à la collaboration des teams.

Lire aussi :

"Je présume que tout ce qui se passe [chez Racing Point] est légal et autorisé par le règlement, il ne sert donc à rien de s'en plaindre", commente Seidl. "Ce qui est bien plus important pour nous chez McLaren, c'est qu'à partir de 2021, nous devons nous assurer que la coopération de deux équipes ne permette pas de contourner le règlement ; que l'on ne puisse pas, par exemple, accroître ses ressources en faisant tourner le personnel entre deux équipes. Je suis convaincu que la FIA et la Formule 1 en sont conscientes, ce qui est important pour nous."

"Quand la limite budgétaire arrivera, nous devrons nous assurer que c'est une vraie limite et qu'elle est la même pour tout le monde. Peu importe s'il y a une collaboration entre certaines équipes – ce n'est pas un problème, c'est autorisé par la réglementation à certains sujets – mais quand on en vient à des choses comme la monocoque, l'aérodynamique, etc, où l'on n'est clairement pas autorisé à collaborer, il est important pour moi que ce soit strictement contrôlé à partir de 2021."

partages
commentaires
L'histoire du seul départ en F1 de Stéphane Sarrazin

Article précédent

L'histoire du seul départ en F1 de Stéphane Sarrazin

Article suivant

Stirling Moss, le "champion sans couronne", est décédé

Stirling Moss, le "champion sans couronne", est décédé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren , Racing Point
Auteur Benjamin Vinel
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021