Travail sur les cartographies moteur chez Team Lotus

Heikki Kovalainen estime que cette première matinée d'essais libres a été gâchée par la pluie, puisque les équipes ont jugé qu’il n’était pas nécessaire d’entrer en piste pour effectuer un travail inutile en raison des conditions météo

Heikki Kovalainen estime que cette première matinée d'essais libres a été gâchée par la pluie, puisque les équipes ont jugé qu’il n’était pas nécessaire d’entrer en piste pour effectuer un travail inutile en raison des conditions météo.

Cependant, le Finlandais a pu mettre à profit la deuxième séance d’essais libres afin de tester les pneus intermédiaires. Il a aussi travaillé sur les cartographies de son moteur.

"Cette matinée d’essais a été presque annulée. Vous avez pu voir que toute l'allée des stands a eu la même idée, en limitant le roulage avec les pneus pluie parce que nous n'allions rien apprendre de très utile pour le reste du week-end, ainsi que pour éviter le moindre problème qui aurait généré un travail inutile," a déclaré Kovalainen.

"Cet après-midi, la piste a au moins assez séché pour pouvoir faire quelques tours en intermédiaires, et nous avons réussi à boucler le programme sur les cartographies moteur. Ce n’est donc pas si mal. L'équilibre était bon, et je pense que ce sera une histoire totalement différente demain puisque la troisième séance sera très chargée pour tout le monde. Nous pourrons notamment voir la tenue des deux types de pneus sur cette piste sèche."

Après avoir laissé sa place à Karun Chandhok lors de la matinée, Jarno Trulli a repris le volant de sa monoplace dans l’après-midi. L’Italien n’a pas beaucoup roulé puisqu’il semble que le beau temps soit au rendez-vous demain.

"Pour être honnête, c'était une de ces journées que nous avons parfois en F1. Les conditions ont fait que nous n'avons pas roulé parce que la météo annonce des conditions sèches pour demain et dimanche. Lorsque la piste est aussi humide que ce matin, et que nous ne pouvons rouler qu'en intermédiaires dans l'après-midi, il n'y a pas grand-chose à tirer de la journée. Nous avons un peu travaillé sur la plage d’utilisation du moteur dans la deuxième séance, et nous savons comment la voiture se comporte en intermédiaires. Si les prévisions météorologiques s’avèrent être fausses, nous avons recueilli quelques données intéressantes. Je pense qu'une piste sèche nous conviendra demain et que nous serons là où nous étions au Japon," a indiqué Trulli.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Heikki Kovalainen , Karun Chandhok
Type d'article Actualités