Trois arrêts pour la gagne en 2011 à Singapour

Singapour représente un nouveau défi pour Pirelli, qui proposera cette fois ses deux composés les plus tendres de la gamme P Zero F1

Singapour représente un nouveau défi pour Pirelli, qui proposera cette fois ses deux composés les plus tendres de la gamme P Zero F1. Contrairement aux apparences, c'est cependant avec de grosses vitesses de passage que devront composer les enveloppes sur ce weekend de GP.

A Singapour, nous amenons le pneu tendre P Zero Jaune et le supertendre P Zero Rouge. Il s’agit de la même combinaison que celle proposée l’an dernier, et qui convient bien aux caractéristiques d’un circuit urbain”, détaille Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport.

Singapour est un tracé urbain assez inhabituel en raison de son humidité et de ses très hautes vitesses, grosses zones de freinages et de la quantité de virages.

Tous ces éléments testent les pneus en termes de traction et de freinage. Comme il s’agit d’une longue course, les monoplaces embarquent de très grandes charges de carburant. Cela a pour effet de placer de grosses charges d’énergie sur les pneus au départ, et il est ainsi vital de bien gérer le premier relai. La stratégie pneumatique sera comme toujours un élément-clé”, détaille le Britannique.

L’an dernier, la course fut remportée avec une stratégie à trois arrêts, "mais il est intéressant de noter que chaque Grand Prix de Singapour fut pour l’heure neutralisé par un Safety Car, et cela aura sans aucun doute de grands effets sur les plans des équipes pour la course".

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités