Troisième victoire pour Renault, qui ne s'avoue "jamais vaincu"

partages
commentaires
Troisième victoire pour Renault, qui ne s'avoue
25 août 2014 à 14:11

C'est une nouvelle fois Daniel Ricciardo qui a apporté la victoire à l'unité de puissance Renault, avec un succès inattendu à Spa-Francorchamps dimanche, le deuxième consécutif pour l'Australien

C'est une nouvelle fois Daniel Ricciardo qui a apporté la victoire à l'unité de puissance Renault, avec un succès inattendu à Spa-Francorchamps dimanche, le deuxième consécutif pour l'Australien. Il s'agit de la troisième victoire du motoriste français cette saison après Montréal et Budapest. Après Ayrton Senna et Alain Prost, Ricciardo devient également le troisième pilote victorieux à Spa avec un moteur Renault turbo. C'est enfin le 50e succès de l'association entre Red Bull et Renault en Formule 1.

"Nous avons abordé ce week-end avec des ambitions mesurées, sachant qu’il fallait que la chance soit de notre côté, mais nous avons su profiter au maximum des conditions de course", rappelle Rémi Taffin, directeur des activités piste de Renault Sport F1. "Une victoire sur un tel circuit typé « moteur », où tout le monde pensait que nous allions avoir des difficultés, montre que nous ne baissons jamais les bras."

Le Français insiste là sur la volonté de Renault de remettre les choses en ordre tout au long de la saison, avec une courbe de progression positive après une sérieuse remise en question et une collaboration renforcée avec Red Bull Racing.

"Nous avons tous chez Renault Sport la même mentalité et nous ne nous avouons jamais vaincus", poursuit-il. "Toute difficulté nous motive davantage et nous donne envie de travailler encore plus. Ces derniers mois, notre collaboration avec Red Bull s’est encore renforcée et cette nouvelle victoire démontre l’optimisation de la performance châssis/moteur. Nous commençons à tirer les bénéfices de cet objectif clair et précis."

Au total, trois blocs Renault Energy F1 étaient présents dans le Top 10 à l'arrivée grâce à la cinquième place de Sebastian Vettel et la 9e de Daniil Kvyat avec la Toro Rosso.

En revanche, le compte n'y est pas avec les deux autres équipes propulsées par le Losange avec un double abandon chez Lotus, notamment pour Pastor Maldonado suite à une rupture d'échappement. Chez Caterham, seul Marcus Ericsson a vu l'arrivée, tandis qu'André Lotterer a abandonné lors du deuxième tour à cause d’un problème de transmission, lié à un contact violent avec un vibreur dans le virage de Blanchimont.

Prochain article Formule 1
Caterham va apporter de nouvelles évolutions à Monza

Article précédent

Caterham va apporter de nouvelles évolutions à Monza

Article suivant

McLaren soutient pleinement Magnussen après sa pénalité

McLaren soutient pleinement Magnussen après sa pénalité
Charger les commentaires