Trulli garde toute confiance en Toyota

Après une année 2007 médiocre, Jarno Trulli espère replacer Toyota parmi l'élite de la Formule 1

Après une année 2007 médiocre, Jarno Trulli espère replacer Toyota parmi l'élite de la Formule 1. L'italien se dit plus motivé que jamais pour aider son écurie à atteindre les objectifs fixés par les dirigeants.

L'ancien pensionnaire de Renault reconnaît que les prestations affichées par son équipe cette saison étaient insuffisantes pour rivaliser avec les meilleurs, mais il précise que les erreurs ont été comprises et seront corrigées dès l'an prochain.

"La vérité est que les résultats de notre équipe n'étaient pas vraiment bons, comme le montre notre classement. La chose importante est que nous savons ce que nous devons faire pour corriger cela, et je crois fermement que nous y arriverons."

"Cette équipe dispose du potentiel et des ressources nécessaires pour réussir. Même si nous avons moins d'expérience que la plupart des écuries concurrentes, nous possédons tout ce qu'il faut pour produire une bonne voiture."

"Il est vrai que nos performances lors des dernières saisons étaient en dessous de nos espérances, mais au fond de moi j'ai l'impression que nous pouvons revenir plus fort que jamais. Nous essayons toujours de montrer que nous travaillons dur et que nous faisons de notre mieux."

"Les progrès viendront sûrement si nous continuons à agir ainsi. Je suis très motivé pour faire ma part du travail parce que je déteste perdre. De manière générale, je ne pense pas que les gens aiment la défaite, mais je suis vraiment vexé quand je perds."

Etre bloqué en milieu de peloton durant toute la saison n'a pas plu au pilote italien, qui souhaite corriger le tir cette année. Pour cela, il sera indispensable que Toyota règle ses problèmes de pneumatiques.

"Cette année je me suis battu pour atteindre le Top 10, ce qui est plutôt dur à accepter après avoir bataillé pour le podium et pour la victoire en 2005. Je sais que nous avions le potentiel pour être au sommet, alors désormais je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas revenir à ce niveau, ou même faire mieux, en 2008."

"Je suis plus motivé que jamais pour aider l'équipe à retrouver la place qu'elle mérite. Le principal problème que nous avons eu cette saison vient du fait que nous étions trop tendres avec les pneus, du coup nous avions du mal à leur faire atteindre les températures optimales."

"C'est pour cela que nous étions plus compétitifs lorsque les conditions étaient très chaudes, comme ce fut le cas à Bahreïn et en Malaisie. Nous n'étions pas aussi compétitifs quand les conditions météorologiques étaient plus fraîches, et c'était encore pire sous la pluie."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli
Type d'article Actualités