Tsunoda remarqué, encensé, mais encore plus ambitieux !

Entre un dépassement audacieux dans le dernier tour et ses premiers points en F1, Yuki Tsunoda n'a pas manqué ses débuts. Mais le Japonais vise beaucoup plus haut.

Tsunoda remarqué, encensé, mais encore plus ambitieux !

Promu cette année chez AlphaTauri aux dépens de Daniil Kvyat, Yuki Tsunoda n'a pas manqué ses grands débuts en Formule 1 le week-end dernier, à Bahreïn. Non seulement il a impressionné par sa rapidité et son adaptation, mais il a en plus ouvert son compteur de points d'emblée, non sans se montrer téméraire.

Lire aussi :

Parti depuis la 13e position sur la grille de départ, Tsunoda était déçu de sa prestation en Q2, mais il a livré une course offensive, durant laquelle il a bataillé face au double Champion du monde Fernando Alonso, avant de subtiliser la neuvième place à Lance Stroll au prix d'un dépassement audacieux dans le dernier tour. Cette manœuvre, le pilote japonais assure qu'il aurait longtemps eu des regrets s'il ne l'avait pas tentée. Il avait pourtant déjà le point de la dixième place en poche, mais il en voulait beaucoup plus pour conclure sa remontée, après s'être montré très prudent au départ et avoir perdu quelques positions.

"Je pense que le dernier relais était le meilleur, y compris dans la gestion des pneus", explique-t-il. "Pour moi le rythme était bon par rapport aux deux autres relais. J'ai doublé Stroll dans le dernier tour, au premier virage. Je me suis vraiment jeté tardivement, mais j'avais décidé que si je n'arrivais pas à le doubler, je ne pourrais pas dormir le soir ! J'ai vraiment eu du mal dans les deux derniers tours, surtout dans l'air sale derrière lui. J'ai fait pas mal d'erreurs. Alors je suis ravi d'avoir réussi à le doubler dans le dernier tour. Heureux mais aussi un peu déçu, je crois, car je pense avoir perdu trop de places dans le premier tour. Il m'a fallu du temps pour les récupérer."

 

Cette relative déception alors qu'il a inscrit des points pour sa première course, et était même le seul à le faire pour AlphaTauri compte tenu de l'abandon de Pierre Gasly, traduit à coup sûr l'ambition qui anime Tsunoda du haut de ses 20 ans.

"Peut-être que je vise trop haut, mais moi, j'ai juste vu que mon coéquipier faisait du meilleur boulot en qualifications, et c'est ça que je visais, donc je ne suis évidemment pas à 100% satisfait", insiste-t-il. "Mais comme je l'ai dit, je suis content de prendre des points pour mon premier Grand Prix, parce que c'est quelque chose de très positif pour l'équipe. Je ne suis pas vraiment déçu, mais je dirais que j'ai appris beaucoup de choses lors de cette course, naturellement. […] La plus importante d'entre elles concerne le positionnement au premier tour, surtout après le départ. J'étais trop prudent pour ne pas subir de dégâts. Je sais que la voiture est au rendez-vous et qu'elle a un bon rythme, mais j'ai décidé d'être vraiment prudent. Le départ était vraiment mauvais."

C'est le meilleur rookie en F1 depuis des années.

Ross Brawn

Dans ce premier week-end en catégorie reine, croiser le fer avec Fernando Alonso, qui a près de deux fois l'âge du pilote nippon, restera également comme un moment à part ! "C'était un peu émouvant", admet Tsunoda. "La dernière fois que je l'ai vu c'était il y a 12 ou 13 ans, à Fuji, quand il pilotait en F1 avec Renault ou McLaren, je ne sais plus. Je suis vraiment fier, vraiment heureux de m'être battu contre lui, mais ce n'est évidemment pas la même voiture."

Il est certain que les débuts en F1 de Yuki Tsunoda ne sont pas passés inaperçus, même si les promesses demanderont désormais à être confirmées. Cependant, certains ne s'y trompent pas, à commencer par Ross Brawn, qui s'est dit impressionné. "Je l'ai rencontré ce week-end pour la première fois et c'est vraiment un personnage impressionnant", explique le patron sportif de la F1. "Il est assez amusant, et son langage dans la voiture peut être assez fleuri. Il a montré des choses brillantes en course, ce qui est encourageant sachant que c'était sa première. C'est le meilleur rookie en F1 depuis des années, et il a été époustouflant dans tous les championnats où il a couru."

partages
commentaires
Vettel et Aston Martin à moins de 50% de leur potentiel

Article précédent

Vettel et Aston Martin à moins de 50% de leur potentiel

Article suivant

Ricciardo avait une perte aéro "considérable" sur sa McLaren

Ricciardo avait une perte aéro "considérable" sur sa McLaren
Charger les commentaires
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021