Un arrêt probable pour les Ferrari et Williams

Chaussé des pneumatiques Pirelli P Zero Blanc Medium, sélectionnés ce week-end à Silverstone avec les P Zero Orange Hard, le pilote Mercedes Nico Rosberg décroche la pole position du Grand Prix de Grande-Bretagne

Chaussé des pneumatiques Pirelli P Zero Blanc Medium, sélectionnés ce week-end à Silverstone avec les P Zero Orange Hard, le pilote Mercedes Nico Rosberg décroche la pole position du Grand Prix de Grande-Bretagne. Les qualifications du jour furent surtout marquées par l’utilisation des Cinturato Vert Intermédiaire en raisons des conditions variables rencontrées durant la séance. La météo fut tellement incertaine en ce samedi que toutes les gommes disponibles - Hard, Medium, Intermédiaire et Pluie - furent montées sur les monoplaces à un moment de la journée.

Nico Rosberg se joua à perfection des conditions et tira le meilleur parti d’une piste s’asséchant, durant les dernières minutes, pour sceller sa pole position avec une avance considérable de 1’’6 sur la Red Bull de Sebastian Vettel, deuxième sur la grille.

Les qualifications démarrèrent sur une piste humidifiée par les averses nocturnes. Toutes les voitures démarrèrent par conséquent la Q1 chaussées des enveloppes Intermédiaire afin d’assurer un chrono en cas d’ondée soudaine. Au lieu de cela, une trajectoire sèche se forma, entraînant les pilotes à tenter un run avec les gommes « slicks » Medium, avant - toujours - un éventuel retour de la pluie.

Cela donna le ton de la suite des qualifications, puisque les concurrents s’élancèrent en Q2 en Intermédiaire avant de basculer sur les Medium peu avant la fin du segment. Un schéma qui se renouvela encore une fois en Q3. Même lorsque les pilotes ont mis les Medium, jamais ils ne bénéficièrent d’une piste totalement sèche. Mais ils permirent à Rosberg de réaliser un chrono à seulement une seconde de sa référence de la veille, signée dans des conditions autrement plus clémentes.

L’ultime séance d’essais libres matinale fut également disputée dans des conditions humides et fraîches, la pluie s’intensifiant tout au long de l’heure et demie de temps en piste. Avec ses pneus Intermédiaires, Vettel se révéla le plus rapide devant son équipier Daniel Ricciardo.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport : « Avec les conditions très variables observées durant cette journée, les qualifications ont été particulièrement complexes. Juger le point de croisement entre les différents types de gommes et le grip disponible - en constante évolution - s’est révélé crucial. Nous avons donc eu quelques surprises dans la hiérarchie de la séance, et ce jusqu’à son terme. La grille sera intéressante à suivre au départ, et nous pensons que la course sera principalement marquée par des stratégies à deux arrêts. »

La prévision stratégique de Pirelli :

Une stratégie à deux arrêts semble être la plus efficace pour boucler les 52 tours du Grand Prix de Grande-Bretagne. Si un pilote veut cependant remonter du fond de grille, l’option de ne respecter qu’un seul pit-stop demeure envisageable. Selon nos prédictions, la stratégie la plus rapide consiste en une combinaison Medium-Medium-Hard, avec un premier arrêt au 23e tour et un deuxième au 45e. Il est toutefois concevable de marquer trois arrêts aux stands (Medium-Medium-Medium-Hard) avec des pit-stops aux 18e, 34e et 51e tours. Le pilote prendrait en revanche le risque de devoir composer avec le trafic en fin d’épreuve.

[communiqué Pirelli]

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo
Équipes Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités