Un cas de dopage en NASCAR?

Un mois de juillet ne serait pas un mois de juillet sans que l’on parle de suspension due à des analyses d’urine dévoilant la présence de drogues ou anabolisants interdits

Un mois de juillet ne serait pas un mois de juillet sans que l’on parle de suspension due à des analyses d’urine dévoilant la présence de drogues ou anabolisants interdits. Sauf qu’il ne s’agit pas du Tour de France que l’on parle cette fois-ci !

Le pilote NASCAR AJ Allmendinger a été suspendu de la compétition aux Etats-Unis après qu’un second test élaboré sur un échantillon d’urine n’ait dévoilé des traces de « substances bannies ».

Les avocats d’Allmendinger furent prompts à réagir : les résultats du pilote ne sont supérieurs aux tolérances que de « quelques nanogrammes ». L’organisation officielle NASCAR a refusé de commenter outre mesure les détails chiffrés des tests.

Après avoir été détecté positif à des substances illicites, Allmendinger avait été temporairement suspendu le 7 juillet, niant tout usage de quelque produit que ce soit. Le jeune homme sera remplacé par Sam Hornish Jr. sur la prochaine manche du championnat, à Indianapolis.

Il y a peu, Fernando Alonso avait révélé

se soumettre régulièrement aux contrôles anti-dopage inopinés

, détaillant ce processus méconnu du grand public en sport auto.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Sam Hornish Jr.
Type d'article Actualités