Un concept de cellule de survie Infiniti d'inspiration F1

Le Salon-Compétition LA Design Challenge est l'occasion pour de nombreux jeunes designers de se faire repérer par l'industrie et la scène internationale, ou les utilisateurs de réseaux sociaux avides d'images marquantes

Le Salon-Compétition LA Design Challenge est l'occasion pour de nombreux jeunes designers de se faire repérer par l'industrie et la scène internationale, ou les utilisateurs de réseaux sociaux avides d'images marquantes.

Lors de chaque édition, des projets de design intérieur et extérieur fascinants sont présentés; et si l'immense majorité d'entre eux ne voient jamais le jour, ils peuvent tout de même offrir à leurs auteurs des opportunités d'apporter une vision au sein d'une marque, qui commandite d'audacieux exercices de styles avec un cahier des charges bien précis.

Cette année, Infiniti a ainsi accepté d'estampiller son label sur un concept baptisé Synaptiq, répondant à la problématique : "Ressentir le futur : comment les autos interagiront avec nous en 2019?"

Synaptiq n'est pas tant une auto qu'une "coque de fuselage universelle", épousant la forme aéro pure d'une larme. Le concept a pour but de répondre, selon l'auteur, aussi bien à une solution de propulsion telle qu'un châssis F1, mais aussi à un buggy destiné aux dunes ou à un jet aérien. Mais c'est sur un proto rappelant fortement un design F1 qu'a été présentée la cellule en question.

L'idée, dont le développement a pris de longs mois, arrive au moment où la F1 se pose la question de possibles mesures à prendre concernant des cockpits fermés pour protéger les pilotes.

Le concept Synaptic est complété dans son idée originale par une combinaison baptisée SUIT (Symbiotic User Interface Technology), digne d'un film de science-fiction : celle-ci est en effet équipée de capteurs biométriques et de muscles synthétiques, permettant à la colonne vertébrale d'être sécurisée (lockée) contre le châssis, à l'image de ce qui se fait avec le système HANS pour la nuque. En d'autres mots, le pilote/passager organique ne fait qu'un avec son embarcation mécanique…

Avec Autoblog France

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités