Un ex-team manager menace d'une action contre Ecclestone

Déjà tourmenté au cours de cette saison par une menace d’arrestation en Allemagne pour des raisons fiscales dans l’affaire Gribkowsky (concernant la vente de 47,2% de ses titres à CVC dans des conditions jugées incertaines par les plaignants),...

Déjà tourmenté au cours de cette saison par une menace d’arrestation en Allemagne pour des raisons fiscales dans l’affaire Gribkowsky (concernant la vente de 47,2% de ses titres à CVC dans des conditions jugées incertaines par les plaignants), Bernie Ecclestone pourrait de nouveau devoir répondre face à la justice.

C’est cette fois face à “un ancien team manager F1 ayant récemment démissionné” que pourrait devoir se défendre Ecclestone pour ce qui est jugé comme un abus de position dominante, annonce le site Pitpass.

Le litige résiderait dans le fait que l’opposition d’Ecclestone dans certaines négociations concernant le renouvellement des Accords Concorde aurait amené le plaignant à quitter sa position, perdant ainsi sa fraction de titres dans l’équipe (à hauteur de 1,5% du capital du team), et donc, une importante somme d’argent.

La délation va également bon train, puisque le plaignant, qui affirme créer un dossier pour éventuellement attaquer Ecclestone (sans avoir encore cependant déposé le moindre document devant une juridiction compétente), affirme avoir également démissionné par inconfort avec certaines pratiques dont il aurait été témoin, concernant de possibles versements en espèces supposés opérés par les promoteurs du Grand Prix de Monaco.

La défense d’Ecclestone aurait débuté le dialogue avec l’accusation. Quelle que soit la personne à l’origine de la préparation d’un tel dossier, celle-ci n’ignore sans doute pas la portée de tels préparatifs et les possibles représailles directes au moment de laver le linge sale.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités