Un exceptionnel pari manqué pour di Resta

Paul di Resta n'a peut-être pas signé la pole position du Grand Prix de Belgique, mais il a bien failli s'octroyer la première place sur la grille de départ grâce à un choix stratégique audacieux

Paul di Resta n'a peut-être pas signé la pole position du Grand Prix de Belgique, mais il a bien failli s'octroyer la première place sur la grille de départ grâce à un choix stratégique audacieux. Lorsque le coup d'envoi de la Q3 est donné, tous les pilotes attendent au feu vert, en pneus slicks, et débutent leur tour de lancement avec hâte, la pluie étant attendue d'une seconde à l'autre. Tous ? Di Resta est resté dans son stand, et s'élance quelques dizaines de secondes après ses concurrents, en pneus intermédiaires. La pluie commence à tomber instantanément, et tandis que neuf des dix pilotes doivent rentrer aux stands pour passer les gommes intermédiaires, le pilote Force India reste en piste et signe le temps de référence. La pluie s'intensifiant, personne n'arrive à s'approcher du chrono de di Resta, à l'exception notable de Rosberg qui signe d'emblée un tour à une demi-seconde. L'Écossais et son équipe choisissent alors d'assister à la fin de la séance depuis les stands... mais la piste finit par sécher. Sur le fil, les deux Red Bull et les deux Mercedes parviennent à devancer di Resta, relégué au cinquième rang. “C'est frustrant mais ça arrive”, relativise-t-il. “J'étais assis dans le garage, on voyait tout le monde sortir les parapluies, et j'ai choisi moi-même de partir directement en intermédiaires alors que tout le monde était en slicks. C'était la bonne stratégie”. Malgré la déception d'avoir perdu une pole position héroïque, di Resta peut se satisfaire d'un superbe top 5 qui le met en bonne position pour la course de demain. “La voiture semblait également rapide en conditions sèches”, confie le pilote écossais ; “s'il ne pleut pas demain on devrait pouvoir marquer des points. La pluie pourrait s'arrêter vers midi, il devrait toutefois pleuvoir pendant la course, on verra. On savoure le moment, c'est la meilleure qualification de ma carrière, on en profite un maximum”. “Spa nous est bien plus favorable que la Hongrie, mais on a eu du mal ce week-end également, les nouveaux pneus sont moins adaptés à notre voiture. On verra demain ce qu'il se passera, mais partir 5e avec peu d'appuis devrait nous permettre de marquer des points”, conclut un di Resta qui voit le verre à moitié plein.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Paul di Resta
Équipes Mercedes , Force India
Type d'article Actualités