Un GP national et une équipe, insuffisant pour conquérir les USA?

Le pilote américain Ryan Hunter-Reay, figure du championnat IndyCar, estime que la F1 doit faire plus pour espérer conquérir le public américain.

Après avoir retrouvé un Grand Prix depuis 2012, organisé à Austin, les Etats-Unis ont vu l'un des leurs s’aligner de nouveau sur la grille en fin de saison dernière avec Alexander Rossi chez Manor. C’était alors une première depuis Scott Speed chez Toro Rosso en 2007.

La saison prochaine, la bannière étoilée sera un peu plus représentée encore - bien que la présence de Rossi ne soit pas acquise -, grâce à l’arrivée de l’écurie américaine Haas F1. Un team qui a néanmoins fait le choix de ne confier aucun de ses deux baquets à un pilote US, et qui aura une partie de sa base établie en Grande-Bretagne, centre névralgique pour la plupart des écuries du plateau. 

Malgré cette tendance forte et ce signe supplémentaire, la conquête des USA reste très difficile pour la F1, et beaucoup considèrent que ce seul Grand Prix national et la présence d’une écurie américaine sont encore largement insuffisants pour permettre à la discipline de percer outre-Atlantique et d’y fidéliser une audience. 

Deux courses, au minimum

Une position que défend notamment Ryan Hunter-Reay, sacré champion d’IndyCar en 2012 et vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis en 2014. D’après le natif de Dallas, l’organisation d’au moins un autre Grand Prix sur le territoire américain est essentielle pour que la F1 s’y implante davantage. 

"C’est tellement difficile de percer sur le marché du sport aux Etats-Unis, car il est tellement saturé", explique Hunter-Reay à Sky Sports. "Nous avons le football, le basketball, le baseball, et il y a tellement d’options pour captiver l’attention des fans. Je crois que la Formule 1 peut le faire de manière générale, mais il faut plus qu’une présence aux Etats-Unis ou qu’une équipe qui s’appelle elle-même "USF1" même si elle est basée en Grande-Bretagne, ce qui doit être le cas, je crois."

"J’espère que nous pourrons avoir plus de courses ; je ne suis pas certain de la solution, mais je suis un fan de tout succès pour le sport automobile aux Etats-Unis."

Dans les cartons depuis de nombreuses années maintenant, le projet d’une course dans le New Jersey n’a finalement jamais vu le jour. Plus récemment, Bernie Ecclestone a évoqué l’hypothèse d’un second Grand Prix organisé sur la côte Ouest, en Californie, mais aucun plan concret n’a encore été dévoilé. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ryan Hunter-Reay
Équipes Haas F1 Team
Type d'article Actualités
Tags calendrier, usa, états-unis