Un Grand Prix plein d'étincelles pour Rosberg

Déjà après les qualifications, Nico Rosberg nourrissait des regrets, persuadé qu'il aurait pu mieux faire

Déjà après les qualifications, Nico Rosberg nourrissait des regrets, persuadé qu'il aurait pu mieux faire. Rebelote après la course. Il faut dire que le pilote Mercedes avait une bonne carte à jouer mais que, malheureusement pour lui, un aileron avant défaillant l'aura privé d'un bon résultat, le plaçant en septième position.

C'est une expérience particulière qu'aura vécue Nico Rosberg. Alors qu'il revenait comme un boulet de canon sur son coéquipier, lors du dépassement, son aileron avant s'est littéralement affaissé pour rencontrer le sol, provoquant au passage des gerbes d'étincelles dues au frottement de l'aileron sur la piste.

"Je savais bien qu'il y avait des étincelles", relate Rosberg. "Je ne pouvais y croire. Je me sentais bien et soudainement l'aileron avant est tombé. Mon ingénieur a bien fait de me prévenir rapidement de ce qu'il se passait. Si l'aileron était passé sous la voiture, ça aurait pu être un très gros accident."

Cet incident nous aura donc offert de belles images, mais aura valu à Rosberg une grosse frayeur et surtout une perte certaine de temps. Pas autant sur la piste que dans les stands, le changement d'aileron ayant duré plus de 20 secondes.

Dommage, l'Allemand était pourtant satisfait de sa voiture et se voyait bien sur le podium: "La voiture était très rapide, le podium était quasiment garanti et j'allais même tenter de passer Grosjean. La voiture avait un très bon rythme."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités