Un moteur Renault s'impose pour la 150e fois grâce à Vettel

En signant le 25ème succès de sa carrière sur le Circuit International de Buddh hier, Sebastian Vettel a permis à Renault de décrocher sa 150 victoires dans la catégorie reine du sport automobile, se rapprochant ainsi à 16 unités de Ford/Cosworth

En signant le 25ème succès de sa carrière sur le Circuit International de Buddh hier, Sebastian Vettel a permis à Renault de décrocher sa 150 victoires dans la catégorie reine du sport automobile, se rapprochant ainsi à 16 unités de Ford/Cosworth.

Depuis le Grand Prix de France 1979 sur le circuit de Dijon-Prenois et la victoire de Jean-Pierre Jabouille, le motoriste français ne cesse de jouer les premiers rôles dans le championnat du monde de Formule 1. Après avoir signé sa 200 pole à Yeongam il y a deux semaines grâce à Mark Webber, c’est l’autre pilote Red Bull, Sebastian Vettel, qui permet au Losange de franchir un nouveau cap.

"Avec cette victoire, nous franchissons une deuxième étape importante en deux courses. Après avoir signé notre 200ème pole position en Corée, nous enregistrons 150 succès en un peu plus de 500 départs", explique Jean-François Caubet, directeur de Renault Sport. "Cela fait un ratio de 30% de victoires. A Viry, tout le monde peut être fier car nous avons gagné avec tous les moteurs que nous avons conçus. Du V6 au V10 à angle ouvert en passant par le V8 actuel, tous ont remporté de nombreux succès et même des titres. Cela démontre la force et la profondeur de nos talents, ainsi que notre capacité d’adaptation. Nous voulons remercier, une fois encore, toutes les équipes et tous les pilotes qui nous ont donné l’occasion de briller."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Jean-Pierre Jabouille , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités