Un nouveau duo mais pas de bouleversement chez Sauber

La saison 2013 peut appraître comme celle d'un nouveau cycle pour Sauber, avec deux nouveaux pilotes

Un nouveau duo mais pas de bouleversement chez Sauber

La saison 2013 peut appraître comme celle d'un nouveau cycle pour Sauber, avec deux nouveaux pilotes.

Après deux années au sein de l'équipe suisse, Kamui Kobyashi et Sergio Pérez ont en effet cédé leurs baquets à Nico Hülkenberg et Esteban Gutiérrez.

Malgré ce changement complet de line-up, Monisha Kaltenborn assure qu'il n'y a aucun bouleversement dans l'équipe. Elle y voit plutôt de nombreux avantages, avec des choix judicieux.

"Il ne s’agit pas d’un changement radical par rapport à certaines années", assure la team principal de Sauber. "Avec Esteban, nous avons un pilote que nous connaissons, ce qui fait la différence. Non seulement nous l’avons suivi et soutenu, mais nous avons également travaillé avec lui lors des rookies days, donc c’est un avantage par rapport à quelqu’un que nous ne connaîtrions pas. Nous connaissons ses forces et ses faiblesses, car nous l’avons vu progresser durant des années. Par ailleurs, il sait maintenant comment l’équipe travaille et ce que nous attendons. Cela fait une grande différence et nous épargne la phase d’apprentissage les uns des autres."

Aux côtés du Mexicain débutant, Sauber alignera Nico Hülkenberg, auteur d'une très belle saison chez Force India la saison passée. Une recrue d'expérience qui doit aider l'équipe à franchir un pallier.

"Avec Nico, bien sûr c’est une nouvelle situation, mais nous avons un avantage car c’est déjà un pilote expérimenté. Quand il est venu chez nous, nous avons réalisé que le processus d’adaptation était plus court car les deux parties savent ce qu’elles veulent et il faut juste trouver un terrain d’entente. Donc non, le changement n’est pas aussi radical qu’il pourrait paraître cette année", explique Kaltenborn sur le site officiel de la Formule 1.

Avec ces deux profils bien différents, Sauber attendra évidemment davantage de l'Allemand, qui devra clairement guider l'équipe sur la bonne voie. Un statut qu'il peut assumer grâce à son vécu en Formule 1 depuis trois ans.

"Nous attendons de lui qu’il maintienne ses performances, particulièrement après ce que nous avons vu l’année dernière. Cela nous a beaucoup impressionnés : la manière dont il a pris sa chance et saisi les opportunités. C’est quelque chose qui nous a manqué l’année dernière. Nous voyons cette force en lui, il utilisera le potentiel que notre voiture lui offrira. L’année dernière nous avons entendu de toutes parts que notre voiture avait un immense potentiel, nous ne l’avons simplement pas utilisé et transformé en points. Nous attendons de Nico qu’il le fasse et qu’il guide les ingénieurs avec son expérience", précise Kaltenborn.

partages
commentaires
Pirelli annonce les choix pneumatiques pour les 4 premiers GP
Article précédent

Pirelli annonce les choix pneumatiques pour les 4 premiers GP

Article suivant

Rory Byrne : La domination des années Schumacher (3/3)

Rory Byrne : La domination des années Schumacher (3/3)
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021