Un pari stratégique risqué mais payant pour Massa

Le début du week-end monégasque avait été difficile pour Felipe Massa, jusqu'à cet incident avec Marcus Ericsson en qualifications, privant le Brésilien d'une participation à la Q2

Le début du week-end monégasque avait été difficile pour Felipe Massa, jusqu'à cet incident avec Marcus Ericsson en qualifications, privant le Brésilien d'une participation à la Q2. Mais dimanche, l'ancien pilote Ferrari a su éviter les embûches pour aller cueillir des points important pour la troisième fois cette saison.

Parti 16e sur la grille de départ, Massa a tenté le pari de ne pas s'arrêter lors de l'intervention de la voiture de sécurité. Il a ainsi pu bénéficier de pneus plus frais en fin de course, tout en profitant largement des incidents devant lui, notamment l'accrochage entre Kimi Räikkönen et Kevin Magnussen.

"Je suis très heureux avec cette septième place après être parti 16e sur la grille", se réjouit Massa. "J'ai pris certains risques quand j'ai changé de stratégie sous Safety Car."

"J'ai tiré le meilleur des opportunités que j'ai eues avec les autres voitures commettant des erreurs ou abandonnant. Plusieurs choses auraient pu arriver, je suis heureux que tout ait bien fonctionné. C'est un week-end difficile qui se transforme en week-end positif."

Pour la troisième fois cette saison, Massa a pris les 6 points de la septième place. Dans le même temps, la série en cours de son coéquipier s'est arrêtée. Toujours dans les points depuis le début de l'année, Valtteri Bottas a été contraint à l'abandon à Monaco.

"Nous avons eu un problème avec l'unité de puissance, c'est frustrant", confie le Finlandais. "Après le départ, j'étais rapidement dans les points donc un bon résultat était possible ce week-end."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Felipe Massa , Marcus Ericsson , Valtteri Bottas , Kevin Magnussen
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités