Un relais de 21 tours observé en pneus durs

Ce furent des conditions très contrastées par rapport à celles des premières séances du Grand Prix d’Australie (la semaine dernière) qu’ont rencontré les équipes en Malaisie lors des essais libres

Ce furent des conditions très contrastées par rapport à celles des premières séances du Grand Prix d’Australie (la semaine dernière) qu’ont rencontré les équipes en Malaisie lors des essais libres. Par des températures de 33°C dans l’air et une surface de piste dépassant parfois les 40°C, la chaleur était au rendez-vous…tout comme la pluie, qui s’est invitée à la mi-séance en Essais Libres 2. De nombreux teams furent ainsi contraints d’accélérer leur programme, passant des pneus durs P Zero Oranges aux mediums P Zero Blancs rapidement en EL2. Il s’agissait là de la première sortie en piste du nouveau mélange le plus dur (orange) en conditions de Grand Prix. Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, décrit les conditions rencontrées et leur impact sur les enveloppes pneumatiques. “Les équipes ont rencontré d’importantes températures ambiantes pour la première fois de la saison avec nos pneus, ce qui fut extrêmement utile en termes d’anticipation du reste du weekend. Il existe d’importants risques d’averses, comme en milieu d’Essais Libres 2”, décrit-il ainsi.



Le circuit ayant séché au terme de la séance, les équipes purent observer les fenêtres d’exploitation et les points de rencontre de performances entre les intermédiaires et les slicks. “Comme prévu, nous avons observé une usure assez importante aujourd’hui, en raison de la nature plus extrême de nos pneus 2013 -mettant clairement l’accent sur la performance-, ainsi que du fait des fortes températures et de l’abrasivité de la piste”, poursuit le Britannique. “Néanmoins, la dégradation est restée dans la norme de nos paramètres anticipés. Nous avons également vu quelques différences dans la façon dont les équipes ont utilisé leurs mélanges, le dur durant 15 tours chez certaines équipes et 21 ou plus chez d’autres. Nous allons étudier toutes ces données ce soir pour établir une image plus précise en vue des qualifications et de la course”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités