Un test grandeur nature pour McLaren à Monaco

Au fil de ses glorieuses années, McLaren s’est forgé un palmarès enviable de 15 succès sur le circuit de Monaco

Au fil de ses glorieuses années, McLaren s’est forgé un palmarès enviable de 15 succès sur le circuit de Monaco. Pourtant, depuis 2008, la victoire échappe aux Gris sur l’épreuve que tous veulent gagner plus que tout. La dernière pole du team remonte quant à elle à la saison 2007. Martin Whitmarsh, Directeur de l’Equipe, sait malheureusement que ces statistiques risquent de ne pas évoluer de façon positive cette saison, la MP4-28 n’affichant pas un rythme suffisamment compétitif pour prétendre à la victoire.

C’est donc sur le développement de la monoplace que Whitmarsh oriente la discussion au moment d’aborder le Grand Prix.

Monaco est l’un des joyaux de la couronne F1. C’est un lieu iconique et la course est chargée d’histoire. Je suis fier du record inégalé de McLaren en Principauté […]. Notre but est de continuer à améliorer la performance de la MP4-28 à Monaco”, explique-t-il ainsi. “La nature étroite et sinueuse du circuit fait qu’il y a des requêtes assez exceptionnelles, mais chaque kilomètre complété avec la voiture nous donne des données précieuses car nous sommes dans une phase très chargée du programme de développement”.

Comme tout le monde, Whitmarsh met l’accent sur l’importance de se hisser le plus haut possible sur la grille de départ en Principauté.

Les opportunités de dépassement sont limitées à Monaco, même avec le DRS ; les qualifications seront ainsi très importantes, samedi après-midi. Nos deux pilotes savent décrocher un tour rapide, et Sergio peut gagner en confiance suite à son excellente performance en Q2 lors du GP d’Espagne”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Martin Whitmarsh
Équipes McLaren
Type d'article Actualités