Un tour de Monaco en 3D

Le Grand Prix de Monaco n'est pas une course fondamentalement difficile avec les pneus, en raison du peu d'abrasivité de la piste et de la nature très sinueuse du circuit, où les courbes se négocie à la vitesse moyenne la moins élevée du championnat

Le Grand Prix de Monaco n'est pas une course fondamentalement difficile avec les pneus, en raison du peu d'abrasivité de la piste et de la nature très sinueuse du circuit, où les courbes se négocie à la vitesse moyenne la moins élevée du championnat.

Reste que les enveloppes font un gros travail dans certaines portions où l'appui aéro est presque inexistant en raison des vitesses de passages très faibles, comme dans l'épingle de Loews.

C'est donc un important grip mécanique que les gommes les plus tendres de la gamme Pirelli doivent fournir, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous...

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités