Un tour du circuit de Catalogne avec Barrichello

Rubens Barrichello, pilote de l’écurie Honda, nous emmène effectuer un tour du circuit de Catalogne, où aura lieu le Grand Prix d’Espagne 2007

Rubens Barrichello, pilote de l’écurie Honda, nous emmène effectuer un tour du circuit de Catalogne, où aura lieu le Grand Prix d’Espagne 2007.

"Le circuit de Catalogne est quasiment comme notre Grand Prix à domicile car les équipes de F1 effectuent la quasi-totalité de leurs essais sur cette piste, et, comme tous les autres pilotes du championnat, je connais ce circuit sur le bout des doigts. Voilà à quoi ressemble un tour du circuit de Catalogne :

En sortant du très rapide treizième virage pour prendre la longue ligne droite de début de course, les bruits des moteurs résonnent à travers les vastes et hautes tribunes, ce qui donne un sentiment d’euphorie que j’apprécie particulièrement.

Nous entamons ensuite une descente vers le premier virage où, à 310 km/h, il faut fortement freiner afin de passer en seconde et de négocier le virage en braquant fortement vers la droite puis la gauche de manière à ressortir en bonne position pour le deuxième virage. Il faut ensuite accélérer très rapidement pour s’engager dans le long troisième virage vers la droite, qui peut être pris à plein régime si les réglages pneumatiques sont bons.

Une petite courbe nous emmène ensuite dans le quatrième virage à 300 km/h, puis dans le cinquième virage à négocier en seconde vers la droite, depuis lequel la piste repart vers le bas et une épingle à cheveux. Il faut faire très attention dans cette zone pour ne pas bloquer ses roues sur la piste ondoyante.

Il faut ensuite repartir à haute vitesse vers le sixième virage, qui tourne vers la gauche et qu’il faut négocier à mi-vitesse, en débordant sur la bordure, pour repartir vers le septième virage, rapide et vers la droite, qui s’ouvre sur une longue ligne droite. Nous revoilà à plus de 300 km/h à l’approche du huitième virage, où il faut freiner fortement pour passer en seconde en faisant attention à la nouvelle surface glissante de ce virage à droite. Arrive ensuite le neuvième et long virage, qui part vers la droite et qu’il faut prendre en seconde.

Après une courte ligne droite, s’enchaîne une série de virages droite-gauche-droite, qui semblent très lents en comparaison avec le précédent long virage à droite. En sortant du dernier de cette série de virages, il faut faire attention à ne pas toucher la bordure, puis accélérer pour atteindre le treizième virage, rapide et vers la droite, pour revenir ensuite sur la longue ligne droite des stands afin de profiter une nouvelle fois de ce passage des tribunes à l’acoustique fantastique."

Source : Honda F1

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Rubens Barrichello
Type d'article Actualités