Un tour en supertendre coûte 0,3 sec en performance

Comme toujours, Singapour a offert une introduction spectaculaire, la complexité de cette course étant épicée par une surface mouillée au début des premiers essais libres

Comme toujours, Singapour a offert une introduction spectaculaire, la complexité de cette course étant épicée par une surface mouillée au début des premiers essais libres. Par la suite, c'est de roulage sur le sec dont ont bénéficié les pilotes, mettant au point les réglages et les statégies pour les qualifications et la course.

D’après ce que l’on voit, nous pouvons nous attendre à assister à deux à trois arrêts en course, mais tout dépendra de la voiture de sécurité, qui est habituellement un facteur à Singapour, tout comme les styles de pilotage”, estime Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport.

La différence de temps au tour entre le tendre et le supertendre est de l’ordre de 1,5 sec au tour, avec une dégradation d’environ 0,3 sec au tour pour le supertendre et 0,1 sec au tour pour le tendre.

Voilà qui ouvre beaucoup de possibilités en termes de stratégies. Nous avons également vu un certain nombre de développements chez les équipes ici, ce qui ajoutera à la proximité de la compétition. Certaines équipes pourraient essayer des choses différentes au niveau de la stratégie, comme de commencer avec les pneus les plus durs au moment de réaliser le premier relai avec une importante charge de carburant. Nous avons d’ores et déjà assisté à de nombreux différents programmes durant les essais, laissant penser que les équipes tentent de garder des options tactiques”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités