Un troisième secteur crucial à Singapour selon Webber

Le week-end prochain, Mark Webber prendra pour la dernière fois le départ du GP de Singapour

Le week-end prochain, Mark Webber prendra pour la dernière fois le départ du GP de Singapour. Depuis 2008, la cité asiatique accueille le Championnat du Monde de Formule 1 pour ce qui reste à ce jour l'unique course nocturne du calendrier.

Avant de retrouver le Championnat du Monde d'Endurance l'an prochain, le pilote australien veut briller à Singapour. La chaleur et l'humidité régnant dans cette partie du globe ainsi que la difficulté de ce tracé font de ce Grand Prix l'un des rendez-vous les difficiles de la saison pour les pilotes.

"Le dernier secteur est probablement le plus compliqué", explique Webber. "Il est très exigeant et le rythme est très important sur les bosses et dans les courbes. Pour faire un bon temps au tour il est impératif de bien aborder ce secteur-là."

"Pour moi, avoir terminé sur le podium en 2010 et en 2011 représente une des meilleures performances sur ce circuit. C'est une récompense extraordinaire de se retrouver sur ce podium après une course qui est toujours longue et très chaude."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Type d'article Actualités