Une biellette de pince arrière à l'origine de l'accident de Glock

Avant de se rendre en Hongrie, l'écurie Toyota a minutieusement analysé la monoplace de Timo Glock afin de trouver quelle était l'origine de l'accident du pilote allemand

Avant de se rendre en Hongrie, l'écurie Toyota a minutieusement analysé la monoplace de Timo Glock afin de trouver quelle était l'origine de l'accident du pilote allemand.

Les recherches ont été fructueuses, comme le révèlait Noritoshi Arai, directeur de la coordination technique châssis-moteur, en Hongrie.

"De retour à Cologne, nous avons examiné avec soin la monoplace à l'usine, ce qui nous a permis de comprendre les raisons de la perte de contrôle par Timo de sa voiture dans le dernier tour du circuit d'Hockenheim. C'est en fait une biellette de pince arrière (pièce fixant la roue) qui a cédé sur la voiture de Timo."

"Généralement, cette pièce est censée durer environ une demi-saison, le problème n'était donc pas la robustesse. Après un examen approfondi des données de la course, nous en sommes arrivés à la conclusion que la faiblesse de la pièce à l'origine de l'accident remontait à la course précédente, le Grand Prix de Grande-Bretagne, lorsque la monoplace de Timo avait quitté la piste."

"Suite à ces conclusions, nous avons mis en place de nouvelles procédures de vérification des pièces afin que cela ne se reproduise plus," a finalement expliqué Arai.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Timo Glock
Type d'article Actualités