Une course animée pour Jean-Éric Vergne

Treizième sur la grille de départ, Jean-Éric Vergne a connu une course animée pour finir à la douzième place du Grand Prix d'Australie

Treizième sur la grille de départ, Jean-Éric Vergne a connu une course animée pour finir à la douzième place du Grand Prix d'Australie.

Après un départ moyen qui l'a vu se retrouver quatorzième, le pilote Toro Rosso a fait son possible sur une stratégie à trois arrêts malgré quelques petites imprécisions qui lui ont probablement coûté le top 10.

Mon premier relais avec les pneus Option a été dans la moyenne, mais en pneus Prime cela a très bien fonctionné”, raconte Vergne. “J’ai pointé dans les points pendant quelques virages en fin de course, mais quand j’ai dépassé Romain Grosjean, j’ai fait un plat sur mes pneus avant et j’ai loupé mon point de freinage en essayant de rattraper Jenson Button”.

Malgré ce résultat vierge, le Français est convaincu que cette course est de bon augure : “Nous avons démontré ce week-end que nous avons une monoplace compétitive avec laquelle on devrait pouvoir viser les points à chaque course”.

Vergne va désormais se rendre avec espoir en Malaisie, sur le circuit de ses premiers points en Formule 1.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Romain Grosjean
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités