Une course très tranquille pour Charles Pic

Charles Pic a connu un Grand Prix d'Italie plutôt calme

Charles Pic a connu un Grand Prix d'Italie plutôt calme. Battu par son coéquipier en qualifications, le Français a remis les pendules à l'heure en prenant l'avantage au départ de la course, bien qu'étant à ce moment-là dépassé par Bianchi. Le pilote Caterham s'est rapidement débarrassé de la Marussia de son compatriote, puis a connu une course solitaire, même s'il a tenu le rythme de la Williams de Bottas durant la première partie de l'épreuve. Il s'est finalement classé dix-septième. “J'ai pris un bon départ et j'ai tenu mon rang jusqu'au premier virage. J'étais au niveau de Bottas et j'ai attaqué pour tenir son rythme”, relate Pic. “Jusqu'au premier arrêt, il était à ma portée, mais ensuite, dans le second relais, il était beaucoup plus rapide et je n'avais simplement pas le rythme pour me battre avec lui. La voiture était bonne, le premier set de pneus a très bien fonctionné et nous nous sommes tenus à la stratégie en faisant notre premier arrêt au 17e tour”. La course change radicalement après quelques tours, quand les drapeaux bleus commencent à s’agiter. “Nous sommes passés en pneus durs pour les deuxième et troisième relais, et franchement, à partir du moment où je suis revenu en piste après le premier arrêt, le reste de la course a été très tranquille pour moi. Quand les drapeaux bleus ont commencé à sortir, il fallait gérer le trafic et évidemment, ça nous a coûté plus de temps, mais notre rythme nous a permis de nous mettre à l'abri de la stratégie à un arrêt de nos concurrents directs, et c'était l'objectif principal aujourd'hui”. “Lors des dernières courses, nous avons montré que nous avions vraiment l'avantage sur eux au niveau du rythme, et il nous reste suffisamment de courses pour continuer à nous battre pour la dixième place du championnat”, conclut le Français. Le Grand Prix de Singapour, à venir dans deux semaines, pourrait apporter à Caterham l'opportunité de récupérer la 10e place du championnat constructeurs : c'est là que l'équipe de Leafield l'avait perdue l'an dernier. Pic espère en tout cas s'y amuser davantage : “ça sera bien de batailler plus souvent !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Charles Pic
Équipes Williams
Type d'article Actualités