Une femme chez Red Bull ou Ferrari, impossible selon Ecclestone

Bernie Ecclestone, grand patron de la F1, estime que les femmes méritent leur place en F1, même s'il faudra probablement patienter plusieurs années avant de voir une sixième représentante de la gent féminine au volant d'une monoplace

Bernie Ecclestone, grand patron de la F1, estime que les femmes méritent leur place en F1, même s'il faudra probablement patienter plusieurs années avant de voir une sixième représentante de la gent féminine au volant d'une monoplace. De plus elles devront, toujours selon Ecclestone, faire face à plus de limitations que les hommes.

Il n’y a aucune raison pour qu'une femme ne puisse pas faire de la F1 avec les hommes. Malheureusement, je n’imagine pas qu’une femme puisse un jour piloter pour Red Bull ou Ferrari. La seule chance pour une femme de se hisser en F1, c’est avec une équipe plus modeste et celles-ci n’engagent un pilote que s’il apporte de l’argent,” a déclaré le grand argentier de la F1 à la BBC Radio 5.

Susie Wolff, pilote de développement pour Williams, est d'accord avec les déclarations d'Ecclestone.

Je suis du même avis que Bernie Ecclestone”, ajoute Wolff. “Ferrari et Red Bull prennent les meilleurs pilotes disponibles sur le marché afin de remporter le titre. Pour ma part, j’essaye seulement d’entrer dans le monde de la F1, car je suis persuadé que c’est possible pour une femme. Si je ne le pensais pas, je n’essayerais pas.

Une jeune néerlandaise de 18 ans,

Beitske Visser

, vient pourtant d'intégrer le Red Bull junior team. Une première pour une femme.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Susie Wolff , Bernie Ecclestone , Beitske Visser
Équipes Williams , Ferrari
Type d'article Actualités