Une journée presque pour rien chez Red Bull Racing

La journée ne s'est pas passée comme prévu dans le clan Red Bull Racing

La journée ne s'est pas passée comme prévu dans le clan Red Bull Racing. Après avoir couvert 8 tours dans la matinée et en tout début d'après-midi, Sebastian Vettel a mis définitivement pied à terre à 2h30 de la fin de la séance. La faute à un problème du côté de l'unité de puissance Renault.

Pour le Champion du Monde, ces deux premiers jours auront sans doute été frustrants, alors qu'il va passer la main à Daniel Ricciardo pour jeudi et vendredi. Mais le pilote allemand ne semble pas inquiet et pense avant tout à bien préparer les essais de Bahreïn le mois prochain.

"Évidemment nous n'avons pas beaucoup roulé et nous avons eu quelques problèmes à régler, mais avec un tel changement de règlement c'est normal d'avoir ces problèmes au début", explique Vettel. "Les tests sont faits pour ça, pour résoudre ces problèmes. Les deux prochains jours seront importants pour obtenir du temps de piste et se préparer pour les essais de Bahreïn."

Pour Andy Damerum, ingénieur de course coordinateur, la décision de mettre fin au programme plus tôt que prévu était la plus sage.

"Bien sûr ce n'est pas idéal, mais c'est mieux de prendre le temps de s'attaquer à la racine du problème. La décision de s'arrêter prématurément aujourd'hui est probablement la meilleure. Néanmoins nous avons eu un peu de temps de roulage ce matin."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités