Dernier vainqueur de la saison, Bottas espère "faire mieux" en 2018

Valtteri Bottas a signé son troisième succès en Formule 1 à Abu Dhabi, lors d'une course qu'il n'a eu aucun mal à contrôler.

Dernier vainqueur de la saison, Bottas espère "faire mieux" en 2018
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, sur le podium après sa victoire
Le vainqueur Valtteri Bottas, Mercedes-Benz F1 W08, le deuxième, Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08
Podium : le vainqueur Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, le deuxième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, le troisième, Sebastian Vettel, Ferrari
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, fêtent leur doublé
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, fête sa victoire sur le podium
Le vainqueur Valtteri Bottas, Mercedes-Benz F1 W08, le deuxième, Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08, Felipe Massa, Williams FW40
Drapeau à damier pour Valtteri Bottas, Mercedes F1 W08
La voiture médicale entre dans le premier virage au départ
Felipe Massa, Williams FW40 devant Fernando Alonso, McLaren MCL32 et Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS17

Le Finlandais s'est offert un succès sans coup férir après s'être élancé depuis la pole position. Même s'il n'a jamais compté, jusqu'aux derniers tours de course, plus de deux secondes d'avance sur Lewis Hamilton, ce dernier n'a jamais été en position de pouvoir l'attaquer.

"C'est une victoire très importante pour moi après une deuxième moitié de saison qui a mal commencé", a expliqué Bottas, qui retrouve sa forme après une seconde partie de saison compliquée. "J'ai travaillé sur les problèmes et c'est allé en s'arrangeant. Je suis aux anges de finir la saison ainsi. Bravo à Lewis pour le titre et à Sebastian [Vettel] pour la deuxième place du championnat. Je suis troisième cette année, j'espère faire mieux l'an prochain."

"Je gérais vraiment le rythme et la course. C'était agréable comme sensation. J'ai fait un petit blocage en prenant un tour à un retardataire, mais à part ça, pas de problème. J'ai accéléré dans les derniers tours et j'ai creusé l'écart. Un grand merci à l'équipe."

En sus, le numéro 77 a réalisé cela sous les yeux de son épouse. "Ce n'est pas parce que nous Finlandais ne montrons pas nos émotions que nous n'en avons pas. Je suis ravi, j'ai le soutien de ma famille et de tout le monde. Je ne le montre pas trop, mais je suis content."

Du côté du management Mercedes, la victoire de celui qui a rejoint l'écurie en début d'année est un moment de joie particulier : "Je suis vraiment content pour Valtteri, c'était une course solide, il a gagné à la régulière, et c'est bien suite à la passe difficile qu'il a connue après l'été", a expliqué Toto Wolff, directeur exécutif de l'Étoile.

Niki Lauda, de conclure, sur Sky Sports également : "Lewis a été très dur avec lui, et il a fait une course fantastique. Dieu merci pour lui, il aborde l'hiver avec une victoire au final, parce qu'il a eu des temps difficiles avec notre voiture."

partages
commentaires
La Formule 1 dévoile son nouveau logo
Article précédent

La Formule 1 dévoile son nouveau logo

Article suivant

Vettel spectateur du doublé intouchable des Mercedes

Vettel spectateur du doublé intouchable des Mercedes
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021