Le vainqueur des Qualifs Sprint aura bien la pole position officielle

Ross Brawn, le manager sportif de la F1, a confirmé que le pilote vainqueur de la course qualificative du samedi serait vu officiellement dans les statistiques comme le détenteur de la pole position des Grands Prix concernés.

Le vainqueur des Qualifs Sprint aura bien la pole position officielle

Même si Stefano Domenicali, le PDG de la F1, avait déjà abondé dans ce sens il y a quelques mois, la question faisait toujours débat : comment l'introduction des Qualifications Sprint, à savoir des courses de 100 km décidant de l'ordre de la grille pour la course du dimanche, allait-elle changer la donne sur le plan statistique ?

À la suite de discussions entre la F1 et la FIA sur le sujet, il a tout simplement été décidé que le vainqueur de la course sprint, celui qui en théorie démarrera de la première place de la grille, serait bien l'auteur de la pole position, et reconnu ainsi dans les statistiques officielles. Ce format fera ses débuts le mois prochain au Grand Prix de Grande-Bretagne, avant d'être reconduit à Monza et dans un troisième GP à déterminer.

"Je dois probablement corriger quelque chose que j'ai dit auparavant parce qu'initialement, nous pensions que ce seraient encore les qualifications du vendredi [qui détermineraient la pole position]", a déclaré Brawn lorsqu'il a été interrogé sur la question. "Mais, en fait, après des discussions avec la FIA, ils estiment que la pole position, c'est le gars en tête de la grille pour le Grand Prix."

Lire aussi :

"Donc c'est la personne qui termine [les Qualifs] Sprint à la première place, c'est celui qui est en tête de la grille et qui a la pole position pour la course, le Grand Prix, le dimanche. Et c'est ce qu'on va compter statistiquement dans le nombre de poles, parce que ce sont les Qualifications Sprint. C'est l'une des raisons pour lesquelles la FIA veut que cela soit fait de cette façon, afin que nous puissions nous assurer que la course est la course, que le Grand Prix est le Grand Prix. Et nous ne cannibalisons pas le Grand Prix."

Brawn a également confirmé que les procédures d'avant et d'après-course pour les Qualifs Sprint ne suivraient pas le format habituel de la course du dimanche et qu'il n'y aurait pas de cérémonie traditionnelle de podium, par exemple, comme cela a très vite été pressenti. "Nous essayons d'apporter un peu de fraîcheur", a-t-il déclaré lorsqu'il a été interrogé par Motorsport.com. "De sorte qu'il y ait une période plus courte pour aller sur la grille. Il n'y aura pas de parade des pilotes, mais il y aura des opportunités sur la grille pour interviewer les pilotes."

"Et nous avons des choses intéressantes que nous voulons essayer après la course. [...] Il n'y aura pas de podium, ce sera plutôt comme les qualifications, car nous voulons garder le podium pour le grand événement du week-end. Nous allons garder [ces idées] dans la besace, mais il y a des choses originales que nous allons faire avec le sprint, et je pense que ça sera bien d'essayer."

Lire aussi :

Brawn a souligné qu'il était important d'expliquer au public le fonctionnement des week-ends version "sprint". "Nous allons avoir une vraie compétition le vendredi, [et] une nouvelle compétition le samedi, et tout cela devrait améliorer le Grand Prix du dimanche. Je ne pense donc pas que nous cannibalisions le Grand Prix de quelque manière que ce soit. Tout cela est cumulatif, et contribuera à l'ensemble du week-end."

"Je crois, pour répondre aux critiques, que certaines personnes aiment l'approche traditionnelle et pensent que nous modifions quelque chose qui n'a pas besoin d'être modifié, et je comprends ça. Comme vous le savez, je suis dans cette discipline depuis très longtemps. Je pense que la façon dont nous explorons cette opportunité ne va pas du tout nuire à la F1. Et il sera clair, après le deuxième ou le troisième Grand Prix, à quel point cela sera réussi et à quel point les fans s'y intéresseront."

"Nous aurons de nouveaux graphiques, nous ferons beaucoup de choses sur les réseaux sociaux la semaine prochaine ou dans les dix jours à venir. Nous allons donc faire beaucoup pour expliquer à nos fans ce dont il s'agit, afin que, lorsqu'ils allument la télévision à n'importe quel moment, pendant le week-end de Silverstone, ils sachent exactement ce qui se passe."

La version définitive du règlement des week-ends de Qualifs Sprint devrait être validée à l'issue d'une réunion des directeurs d'équipe en Autriche, ce jeudi, certains détails des restrictions du parc fermé étant encore à l'étude.

partages
commentaires
Bientôt un docu-série sur Ecclestone par le producteur de "Senna"

Article précédent

Bientôt un docu-série sur Ecclestone par le producteur de "Senna"

Article suivant

Russell serait "heureux" de rester chez Williams selon Capito

Russell serait "heureux" de rester chez Williams selon Capito
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021