Souvenez-vous !
Dossier

Souvenez-vous !

C'était un 1er février : les essais de Rossi avec Ferrari à Valence

Lors des des essais hivernaux de Valence début 2006, le Champion MotoGP se confrontait pour la première fois à d'autres pilotes dans le cadre d'une session de tests en Formule 1, au volant d'une Ferrari F2004.

C'était un 1er février : les essais de Rossi avec Ferrari à Valence

Même s'il avait déjà eu l'occasion de monter dans un cockpit de F1 dans le cadre de tests menés en 2004 notamment, Valentino Rossi n'avait jamais été confronté à une journée sans être seul en piste. Et malgré le fait qu'officiellement ses essais ont débuté la veille, le 31 janvier, ce n'est que le jour suivant, le 1er février, qu'il est parvenu à boucler des tours et signer des temps.

En effet, lors de sa prise de contact avec la piste, devant 135 journalistes dont certains uniquement présents pour l'occasion, sur un tracé rendu piégeux par des conditions fraîches et humides, et en pneus pluie, il n'a tenu que dix virages avant de partir à la faute et de planter la Ferrari F2004 (vieille de deux ans) au V10 bridé dans le gravier, mettant fin à sa journée.

Lire aussi :

Le lendemain, les choses se passeront bien mieux et Rossi couvrira 51 tours du circuit de Valence, avec à la clé le neuvième temps, en 1'12"856, moins de 1,6 seconde derrière la référence du jour, fixée par Fernando Alonso, au volant de la Renault R26.

De quoi faire sortir un parte-parole de la Scuderia de sa réserve, en réponse aux quelques doutes suscités par l'erreur de la veille : "C'était une très bonne performance, on ne peut pas le nier. Les gens qui ont dit qu'hier c'était un flop ont changé d'avis aujourd'hui." Le troisième jour, il engrangera encore 54 tours d'expérience, avec un douzième temps, 1'12"315, à 1,4 seconde d'Alonso. 

"C'était un test très intéressant étant donné que, pour la première fois, je me suis retrouvé dans une F1 avec d'autres pilotes [autour]", déclarait Rossi au soir de son dernier jour en piste. "Je dois dire que je me suis senti à l'aise et que je n'ai pas eu de problèmes en particulier ; il faudra peut-être que j'acquière de l'expérience de pilotage sous la pluie. Comme d'habitude, l'accueil chez Ferrari a été fantastique : c'est un groupe très uni et je me suis presque senti en famille avec Michael [Schumacher], Felipe [Massa], les techniciens et les mécaniciens."

"Je ne suis pas venu ici pour montrer quoi que ce soit à qui que ce soit, mais seulement pour approfondir mes connaissances d'une F1, et je remercie Ferrari de continuer à m'offrir cette opportunité", ajoutait-il."Dans les mois à venir, il y aura d'autres tests, mais maintenant je reviens aux motos, qui sont au centre de mes préoccupations. Comme Ferrari, j'ai l'obligation de faire face : nous avons tous les deux un Championnat du monde à disputer et, éventuellement, à gagner !"

Neuf mois plus tard, de retour à Valence pour la dernière course de la saison 2006 de MotoGP, le Transalpin, au guidon de sa Yamaha, allait voir le titre mondial lui échapper et être remporté par le pilote Honda, Nicky Hayden.

Photos - Valentino Rossi avec Ferrari lors des essais de Valence 2006

Cliquez sur les flèches de chaque côté des photos ci-dessous pour passer aux suivantes.

Valentino Rossi
Valentino Rossi
1/12

Photo de: LAT Images

Valentino Rossi
Valentino Rossi
2/12

Photo de: LAT Images

Valentino Rossi, Ferrari F2004
Valentino Rossi, Ferrari F2004
3/12

Photo de: LAT Images

Valentino Rossi, Ferrari F2004
Valentino Rossi, Ferrari F2004
4/12

Photo de: LAT Images

Valentino Rossi, Ferrari F2004
Valentino Rossi, Ferrari F2004
5/12

Photo de: LAT Images

Valentino Rossi, Ferrari F2004
Valentino Rossi, Ferrari F2004
6/12

Photo de: LAT Images

Valentino Rossi, Ferrari F2004
Valentino Rossi, Ferrari F2004
7/12

Photo de: LAT Images

Valentino Rossi, Ferrari F2004
Valentino Rossi, Ferrari F2004
8/12

Photo de: LAT Images

Valentino Rossi
Valentino Rossi
9/12

Photo de: LAT Images

Valentino Rossi
Valentino Rossi
10/12

Photo de: LAT Images

Valentino Rossi, Ferrari F2004
Valentino Rossi, Ferrari F2004
11/12

Photo de: LAT Images

Valentino Rossi, Ferrari F2004
Valentino Rossi, Ferrari F2004
12/12

Photo de: LAT Images

partages
commentaires
Présentations F1 2019 : les dates à retenir

Article précédent

Présentations F1 2019 : les dates à retenir

Article suivant

Red Bull est-il tombé dans le piège de McLaren-Honda ?

Red Bull est-il tombé dans le piège de McLaren-Honda ?
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021