Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
13 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
21 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
34 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
70 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
83 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
105 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
119 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
140 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
154 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
182 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
189 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
203 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
210 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
223 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
238 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
245 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
259 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
273 jours

Bottas a retrouvé un régime sain grâce aux nouvelles règles

partages
commentaires
Bottas a retrouvé un régime sain grâce aux nouvelles règles
Par :
14 mars 2019 à 20:00

Grâce à la nouvelle réglementation de la Formule 1, Valtteri Bottas a enfin pu manger à sa faim et a évité de tomber malade cet hiver.

Cette saison, pour la première fois dans l'Histoire de la Formule 1, le poids minimal de la voiture en inclut un pour le pilote. Les monoplaces doivent désormais peser au moins 743 kg, pilote compris, mais l'assemblage pilote + baquet doit lui-même atteindre les 80 kg, avec l'obligation de placer du lest à cet endroit-là pour les plus légers.

Lire aussi :

Cette nouvelle règle prive les jockeys du lest conséquent qu'ils pouvaient répartir sur leur bolide pour en améliorer l'équilibre, puisqu'il est désormais obligatoirement placé au niveau du baquet. Dans le même temps, les plus grands comme Nico Hülkenberg peuvent désormais se permettre de faire un peu moins attention à leur ligne.

C'est également le cas de Valtteri Bottas : "Oui, j'ai pu vraiment manger ! C'est très agréable de pouvoir prendre un kilo ou deux, de m'approcher très près de mon poids naturel."

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1

"Je pense que la réglementation est très bonne. Pour les pilotes de grande taille, ça facilite la vie. De nombreux pilotes ont dû être en dessous de leur poids naturel pendant longtemps. On peut très facilement tomber malade. Lors des six dernières années, chaque hiver, j'étais malade pendant une assez longue période. Là, c'est le premier hiver depuis bien longtemps où je n'ai pas eu la grippe ni aucune autre maladie. Je peux manger davantage et m'assurer que quand je m'entraîne, j'ai tous les nutriments nécessaires et je me remets bien. Je me sens bien !"

Le pilote Mercedes bénéficie donc d'un état d'esprit plus insouciant. "Nous faisons de gros camps d'entraînement l'hiver, et je n'ai pas dû réfléchir à chaque repas que je prends ou au risque de prendre du poids si je consomme une ou deux calories de trop. Je dors mieux, je me sens mieux, je suis moins malade. Depuis le début de ma carrière en Formule 1, j'étais quelques kilos en dessous de mon poids naturel, et c'était une bataille permanente", conclut Bottas, qui s'est classé cinquième du championnat l'an dernier et tentera de faire mieux cette saison.

Propos recueillis par Scott Mitchell

Article suivant
Russell sans pression après des essais "pas idéaux du tout"

Article précédent

Russell sans pression après des essais "pas idéaux du tout"

Article suivant

Vidéo - Les pilotes et équipes de la saison 2019 de F1

Vidéo - Les pilotes et équipes de la saison 2019 de F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Benjamin Vinel