Van der Garde n'a pu se défaire de Bianchi à Austin

Du premier au dernier tour du Grand Prix des États-Unis, Giedo van der Garde a été bloqué derrière Jules Bianchi, et n'est pas parvenu à faire mieux que dix-neuvième

Du premier au dernier tour du Grand Prix des États-Unis, Giedo van der Garde a été bloqué derrière Jules Bianchi, et n'est pas parvenu à faire mieux que dix-neuvième.

C'est toutefois une très belle performance du pilote Caterham : alors qu'il ne connaissait pas le circuit et qu'il a cédé son volant à Alexander Rossi pour les Essais Libres 1, van der Garde a dominé Charles Pic en performance pure, ce qui se produit de plus en plus souvent en cette fin de saison.

Je n'ai pas pris un bon départ, et j'étais derrière Bianchi à la fin du premier tour”, relate le Néerlandais. “À partir de là, ce n'était pas possible de le dépasser, car même si ma voiture était plus rapide sur le tour entier, sa vitesse de pointe était meilleure que la mienne, et à chaque fois que je m'approchais, mes pneus avant commençaient à faire du graining parce que la voiture sous-virait beaucoup, donc je n'arrivais pas à le dépasser. C'est comme ça parfois, on ne peut pas faire grand-chose quand on est de force égale”.

Malgré cette course, dans l'ensemble, ça a été une bonne semaine à Austin. Le circuit est bien et l'ambiance est incroyable à Austin et au circuit, mais évidemment pour nous, il faut une course un peu folle pour avoir une chance de récupérer la dixième place au championnat, donc ça ira jusqu'au bout du suspense, au Brésil. Nous sommes prêts, il nous faut juste voir comment ça se passe”, conclut van der Garde.

Rappelons que pour s’octroyer la dixième place du championnat des constructeurs, Caterham a besoin de finir le Grand Prix du Brésil dans le top 13 tout en devançant les Marussia.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giedo van der Garde , Alexander Rossi , Charles Pic , Jules Bianchi
Type d'article Actualités