Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
04 sept.
EL1 dans
23 jours
11 sept.
Prochain événement dans
29 jours
25 sept.
EL1 dans
44 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
57 jours
23 oct.
Prochain événement dans
71 jours
31 oct.
Prochain événement dans
79 jours

Van der Garde prépare son retour en piste en 2016

partages
commentaires
Van der Garde prépare son retour en piste en 2016
Par :
Traduit par: René Fagnan
3 nov. 2015 à 16:00

Giedo van der Garde a peut-être obtenu gain de cause contre l’écurie de Formule 1 Sauber, mais il s’est retrouvé sans volant pour la saison 2015. Le Néerlandais explique comment il planifie désormais son retour en piste.

Giedo van der Garde et Marcus Ericsson
Giedo van der Garde, Sauber C33
Giedo van der Garde, Sauber C33
Giedo van der Garde, Sauber C33
Giedo van der Garde, Sauber
Giedo van der Garde, Sauber
Giedo van der Garde, Sauber
Giedo van der Garde dans le motorhome Sauber

L’année 2015 ne fut pas facile pour Giedo van der Garde. Il possédait bien un contrat de pilote titulaire avec Sauber, mais l’écurie suisse en a décidé autrement et l’affaire a été portée en justice. Cette dernière lui a finalement donné raison, mais il était trop tard pour trouver un autre volant en F1, ou même dans une autre catégorie majeure.

Cette controverse, fortement médiatisée, a mis fin à la carrière de van der Garde en F1 et l’a forcé à prendre une année sabbatique. Avec le recul, le Néerlandais affirme avoir pris la bonne décision.

J’aurais pu décider de piloter pour une écurie moins compétitive et connaître une année remplie de frustrations. Pour cette raison, prendre une année sabbatique fut, pour la moi, la bonne solution”, déclare van der Garde à Motorsport.com.

Le pilote âgé de 30 ans, qui a été tenu éloigné de la F1 depuis plus de six mois, n’a pas passé son temps à ne rien faire. En effet, il a souvent été vu aux commandes de voitures de compétition.

J’ai essayé quelques voitures durant l’été. Je me suis tenu occupé”, affirme-t-il, ajoutant avoir apprécié son essai public de la Renault Sport RS01 de l’écurie néerlandaise Equipe Verschuur sur le circuit de Jerez. “C’est une voiture agréable à piloter. Après avoir piloté au sommet du sport automobile, il s’agit d’une voiture assez facile à dompter. J’avoue que pour une voiture munie d’un toit, elle est assez puissante."

D'autres essais à venir

Pour effectuer cet essai, van der Garde avait profité de l’appui de l’un de ses compatriotes, Steijn Schothorst, qui a couru dans cette série.

La voiture génère beaucoup d’appui aérodynamique. La performance et la fiabilité sont au rendez-vous", déclarait van der Garde après avoir inscrit le deuxième meilleur chrono de la journée. "La présence d’ABS et d’une gestion de la traction facilitent pas mal le pilotage. Toutefois, l’objectif principal de cet essai était de rester affuté, car je ne prévois pas de participer à ce championnat".

Cet essai de la Renault semble avoir été une sorte de préparatif à d’autres tests à venir, plus sérieux. “Je vais effectuer l’essai d’une autre voiture, mais je ne peux rien dire à ce sujet pour l’instant", ajoute-t-il.

Giedo van der Garde ne vit que pour courir, et son ambition est de retourner en piste la saison prochaine.

"Ce serait une excellente nouvelle pour le sport automobile néerlandais. Si tout va bien, je signerai bientôt mon contrat et je pourrai me concentrer sur ce nouveau défi. Je suis motivé et je suis un programme d’entraînement intensif. J’ai hâte que la nouvelle saison commence".

Rosberg - "2016 est encore assez loin"

Article précédent

Rosberg - "2016 est encore assez loin"

Article suivant

Photos - Un designer imagine la F1 en 2030

Photos - Un designer imagine la F1 en 2030
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Giedo van der Garde
Auteur Tim Biesbrouck