Van der Garde s'est senti seul au Nürburgring

Giedo van der Garde a connu une course plutôt calme lors du Grand Prix d'Allemagne

Giedo van der Garde a connu une course plutôt calme lors du Grand Prix d'Allemagne. En-dehors du premier tour, lors duquel le Néerlandais s'est fait remarquer de façon très positive en prenant l'avantage sur Vergne, il ne s'est rien passé de particulier pour lui. Globalement dominé par son coéquipier Charles Pic, van der Garde s'est contenté de maintenir Max Chilton à distance respectable, en tirant profit d'une CT03 qui dégradait très peu les pneus medium, ainsi que d'une voiture de sécurité dont l'apparition lui a permis de rester dans le coup. “Je venais de voir les premiers drapeaux bleus lorsque la voiture de sécurité est sortie, donc j'ai pu reprendre ce tour et quand la course a repris, j'étais 16e, derrière la Williams de Bottas et Gutiérrez, et devant Charles”, raconte le pilote Caterham. “À partir de là, franchement, c'était un peu une course solitaire ! J'étais concentré sur le fait de faire en sorte de voir l'arrivée sans problèmes, et il n'y a pas eu d'autres drapeaux bleus avant les derniers tours de la course, donc c'était une course sans problèmes”. “Ma gestion des pneus s'est améliorée aujourd'hui, et j'ai travaillé là-dessus tout le weekend. Nous avons désormais une petite pause avant la Hongrie, donc j'ai le temps de retourner à l'usine, de travailler à nouveau dans le simulateur pour revenir en Hongrie dans le but de continuer à progresser”, conclut van der Garde, qui n'a toujours pas devancé Pic à l'arrivée d'un Grand Prix.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giedo van der Garde , Max Chilton , Charles Pic
Équipes Williams
Type d'article Actualités