Van der Garde signe l'exploit des qualifications

Giedo van der Garde s'est illustré, lors des qualifications du Grand Prix de Belgique, en signant le troisième chrono de la Q1 au volant de sa modeste Caterham

Giedo van der Garde s'est illustré, lors des qualifications du Grand Prix de Belgique, en signant le troisième chrono de la Q1 au volant de sa modeste Caterham. À l'instar de sa performance dans le même exercice à Monaco, Van der Garde a fait un pari stratégique payant : il a profité d'une piste séchante pour faire le choix courageux de passer les pneus slicks le premier, ce qui a été payant : c'est lui qui a eu le plus de temps pour faire chauffer ses pneus, et un tour parfait à la toute fin de la Q1 l'a vu se hisser au sommet du classement. Cette performance était si inattendue que certains membres de l'équipe Caterham ont cru qu'il avait disparu de la feuille de temps ! “Quelle journée fantastique !” se délecte le Néerlandais, qui est presque à domicile en Belgique. “Je suis ravi pour toute l’équipe que nous soyons passés en Q2 pour la deuxième fois de l’année et que nous ayons fini bien devant les Marussia. C’était une décision très courageuse d’être les premiers à sortir en slicks, et dans le premier tour on aurait dit que ça n’allait peut-être pas payer, mais dans le dernier tour de Q1, tout s’est passé exactement comme il le fallait pour moi et nous avons terminé la séance avec le meilleur résultat de notre histoire en Q1. Je dois dire que je n’y croyais pas vraiment quand mon ingénieur Juan [Ramirez] m’a dit où nous étions ; j’étais juste en haut de l’Eau Rouge dans mon tour de décélération, et il a dit que j’étais 3e ! C’était un si bon sentiment pour moi, pour l’équipe et pour ceux qui nous ont soutenus”. En Q2, nous savions que si cela restait sec, nous allions viser la 14e place, et nous sommes sortis sur un set de mediums en sachant qu’il fallait continuer à attaquer, vu que la piste s’améliorait sans cesse. Je pense qu’il aurait été possible de faire un petit peu mieux, peut-être, si nous avions commencé le run plus tard, mais en étant réaliste, pas assez pour passer en Q3, donc finir 14e, plus d’une demi-seconde devant notre plus proche rival, c’était l’objectif, et nous l’avons atteint grâce au bon travail de chacun. Nous n’aurions pas pu rêver que tout allait bien se passer en Q1 au point que je finisse 3e, mais nous avons tiré le maximum des conditions d’aujourd’hui, et la 14e place nous récompense d’avoir été courageux et d’avoir tenté notre chance”, conclut-il. Cet exploit de van der Garde est sans précédent dans l'histoire des trois “nouvelles écuries” que sont Caterham et Marussia, avec la défunte HRT. Certes, Heikki Kovalainen était déjà passé sept fois en Q2, Timo Glock à deux reprises, et van der Garde lui-même une fois cette année. Mais c'était le plus souvent à la faveur de 15e, 16e ou 17e places en Q1. À cet égard, le top 3 signé par van der Garde est une performance remarquable.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Heikki Kovalainen , Giedo van der Garde , Timo Glock
Type d'article Actualités