Van der Garde veut progresser en qualifications

Dominé par son équipier Charles Pic lors des deux premiers Grands Prix de la saison, Giedo van der Garde devrait arriver à Shanghai dans de meilleures dispositions

Dominé par son équipier Charles Pic lors des deux premiers Grands Prix de la saison, Giedo van der Garde devrait arriver à Shanghai dans de meilleures dispositions. Le Néerlandais a en effet déjà piloté sur le tracé chinois l'année dernière, pour ce qui fût sa première séance du vendredi matin avec Caterham. Il compte s'appuyer sur cette expérience pour progresser, tout en espérant que la météo sera clémente cette fois-ci. "La prochaine course est en Chine, et nous sommes de retour là où j'ai participé à ma première séance d'essais libres avec Caterham l'an dernier. C'est donc le premier circuit cette saison où j'ai déjà piloté une F1. J'espère que la météo sera meilleure cette année que l'an passé où c'était mouillé durant la première séance, et je n'avais pas vraiment pu attaquer. Ce serait bien s'il y avait du soleil car cela nous permettrait de faire un plus grand nombre de tours", a confié van der Garde. Durant la pause de trois semaines, Caterham a beaucoup travaillé avec Pirelli pour tenter de résoudre ses soucis avec la dégradation des pneumatiques. Van der Garde espère également pouvoir progresser dans l'exercice des qualifications à Shanghai. "Une chose sur laquelle nous devons nous concentrer en Chine concerne le travail sur l'amélioration des réglages pour les qualifications, en utilisant les essais libres pour nous donner autant d'options possibles pour la course et pour les qualifs. La voiture ne se comportait pas vraiment comme je le voulais en Australie et en Malaisie, donc je voudrais corriger ça en Chine." "Le circuit de Shanghai en lui-même est un circuit très technique. C'est un mélange de virages lents, moyens et rapides donc il faut trouver le bon équilibre sur la totalité du tour. C'est la clé en qualifications comme en course. Nous avons eu des problèmes de survirage à l'entrée des virages en Malaisie et en Australie et cela a impacté mon rythme, notamment à cause de la dégradation. Nous avons donc travaillé dessus avec Pirelli à Milan et nous sommes retournés à Leafield depuis la Malaisie. Nous verrons bien ce que nous avons accompli lorsque nous serons à Shanghai."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giedo van der Garde , Charles Pic
Type d'article Actualités