Vandoorne n'est pas en lice pour un baquet Sauber en 2019

partages
commentaires
Vandoorne n'est pas en lice pour un baquet Sauber en 2019
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
29 août 2018 à 10:17

Le responsable de Sauber, Fred Vasseur, a expliqué que le pilote McLaren Stoffel Vandoorne n'était pas en lice pour un baquet au sein de l'écurie d'Hinwil en 2019.

Le Belge lutte pour conserver sa place au sein de la structure de Woking l'année prochaine, aux côtés de la recrue Carlos Sainz, mais Sauber était potentiellement vu comme une alternative crédible s'il venait à perdre son baquet actuel.

Vandoorne a en effet remporté le titre GP2 avec l'équipe ART fondée par Vasseur en 2015 et, tout comme Robert Kubica, il est managé par Alessandro Alunni Bravi, qui est également directeur de la compagnie qui est derrière la structure suisse.

Cependant, Vasseur a démenti le fait que Vandoorne puisse être en lice pour aller chez Sauber en 2019. "Il n'est pas dans les discussions", a déclaré le Français à Motorsport.com, avant d'indiquer qu'il n'était pas pressé de finaliser le line-up pour l'an prochain.

Lire aussi:

"Honnêtement, nous sommes au milieu de la saison. Et même si tout le monde est un peu excité et un peu nerveux sur le marché des pilotes, si on compare aux années précédentes, je pense que c'est bien plus tôt pour tout le monde. Donc nous restons calmes."

Un des baquets Sauber est réservé à un pilote Ferrari/Alfa Romeo, et si Charles Leclerc devait partir soit vers l'équipe d'usine soit vers Haas, Antonio Giovinazzi devrait être son remplaçant. La date butoir pour une décision sur ce baquet semble être fixée au 15 octobre.

Ericsson, de son côté, est soutenu par le groupe d'investissement suédois qui détient Sauber et, en conséquence, il est largement attendu que son baquet soit garanti. Cependant, les propriétaires ont donné à Vasseur la responsabilité du choix du pilote et ont insisté sur le fait que le projet global avait la priorité.

Ericsson tente toujours d'assurer sa place, après avoir signé la dixième position à Spa le week-end dernier pour sa troisième arrivée dans les points en cinq courses.

"Il fait du bon travail", a déclaré Vasseur. "Il était un centième derrière Charles en qualifs, avec un problème moteur. En course, il avait un bon rythme dès le début, la stratégie était à l'opposé de celles des gars devant nous. Marcus s'est bien débrouillé. Le meilleur moyen de conserver sa position et sa place, pour chaque pilote dans le paddock, est de faire du bon travail, et c'est ce qu'il fait."

Marcus Ericsson, Sauber
Prochain article Formule 1
Le GP d'Allemagne devrait rester au calendrier F1

Article précédent

Le GP d'Allemagne devrait rester au calendrier F1

Article suivant

Le programme TV du GP d'Italie, en clair sur TF1

Le programme TV du GP d'Italie, en clair sur TF1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Stoffel Vandoorne
Équipes Sauber
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités