Vandoorne : L'entente avec Renault déjà meilleure qu'avec Honda

Le pilote McLaren insiste sur les relations très ouvertes et productives qu'ont déjà noué son équipe et son nouveau motoriste.

Vandoorne : L'entente avec Renault déjà meilleure qu'avec Honda
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Arrêt au stand pour Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33

Bien que les deux semaines d'essais hivernaux ne se déroulent pas sans incident, avec déjà plusieurs ennuis qui ont entraîné de la perte de temps de piste, McLaren semble se réjouir de la collaboration initiée avec Renault. C'est ce qu'assure Stoffel Vandoorne, au lendemain d'une journée qui lui a permis de boucler pas moins de 151 tours à Barcelone.

Dans le clan de l'écurie de Woking, on souligne les très bonnes relations déjà tissées avec le nouveau motoriste, contrastant avec les trois dernières années passées aux côtés de Honda. Tout le monde trouve donc son compte en ce début de saison, puisque chez Toro Rosso on loue également l'excellent début d'entente avec le constructeur nippon, qui a rejoint l'équipe italienne !

"Jusqu'à présent, tout s'est très bien passé", souligne Stoffel Vandoorne. "Je crois que McLaren et Renault sont peut-être plus proches que ça ne l'a jamais été avec Honda, également parce que la culture est bien plus semblable. C'est une relation très ouverte. Si quelqu'un fait une erreur, l'autre ne le blâme pas. S'il y a des problèmes, ils trouvent aussi rapidement des solutions."

Vandoorne décrit une ambiance chez McLaren qui est "assez différente, très positive" par rapport à la saison dernière, en dépit du fait qu'il reste beaucoup de travail et de la fiabilité à trouver. Fernando Alonso l'a de nouveau démontré vendredi matin lorsqu'il a été contraint de mettre pied à terre après seulement sept tours… 

"Peut-être que ce changement était nécessaire pour redonner un coup de fouet à l'équipe", suppose Vandoorne. "Nous avons connu des essais positifs, même si nous avons eu des problèmes. Tout le monde a un sentiment positif et c'est important pour notre motivation." 

"Bien sûr, il y a des équipes qui sont très rapides, mais je ne crois pas que Ferrari et Mercedes soient notre cible cette année. Nous devons progresser partout. C'est un sport dans lequel aucune équipe ne cesse de chercher à s'améliorer dans tous les domaines. Ce n'est pas parce que l'on a un bon feeling dans la voiture qu'il n'y a pas de problèmes à résoudre. Je suis content du package que nous avons. Au niveau du set-up, nous savons plus ou moins où nous en sommes avec tous les systèmes sur la voiture. Nous comprenons comment les utiliser." 

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

partages
commentaires
Photos - Vendredi aux tests F1 de Barcelone
Article précédent

Photos - Vendredi aux tests F1 de Barcelone

Article suivant

Kubica sacrifie volontairement son temps de piste

Kubica sacrifie volontairement son temps de piste
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021