Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

McLaren a changé le châssis de Vandoorne

partages
commentaires
McLaren a changé le châssis de Vandoorne
Par :
26 juil. 2018 à 15:53

Handicapé par une monoplace "inconduisible" selon ses propres mots, Stoffel Vandoorne va utiliser un châssis différent pour le Grand Prix de Hongrie.

Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33, devant Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren, est interviewé sur scène
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33

En grande difficulté depuis deux Grands Prix, et particulièrement à Hockenheim, Stoffel Vandoorne va utiliser un châssis différent ce week-end à Budapest. Le pilote belge a peiné à quitter les dernières positions du classement le week-end dernier en Allemagne, avant un léger mieux en course, mais il décrit depuis deux semaines sa McLaren comme étant "inconduisible".

Ce n'est pas d'un châssis neuf dont il disposera sur le Hungaroring, mais d'un châssis déjà utilisé précédemment dans la saison. McLaren et Vandoorne espèrent ainsi résoudre les ennuis rencontrés dernièrement, qui se sont manifestés en piste comme dans les données télémétriques mais sans que l'écurie parvienne à en identifier la cause exacte.

"Demain nous allons faire des tests avec les deux voitures [la sienne et celle de Fernando Alonso] pour comprendre", précise Vandoorne. "J'espère que nous ne trouverons rien, ce qui voudra dire que les deux voitures sont bonnes. Je ne sais pas quand ce châssis a été utilisé auparavant, mais il est différent [de celui de Silverstone et Hockenheim]."

Lire aussi :

En Allemagne, McLaren a passé énormément de temps à chercher ce qui ne tournait pas rond sur la monoplace de Stoffel Vandoorne, en vain. C'est le pilote lui-même qui a insisté pour avoir un nouveau châssis. "Ce n'est pas facile à faire pour l'équipe, notamment avec deux Grands Prix consécutifs, mais ils ont réussi", souligne-t-il.

"Ils avaient déjà vu à Silverstone qu'il y avait quelque chose, mais c'était difficile de dire si c'était lié au châssis. À ce moment-là, je n'avais pas piloté la voiture, donc nous ne savions pas encore. Mais nous avons tout fait pour ôter le moindre doute."

"Pour eux, il était clair qu'il y avait quelque chose, d'après les données, mais c'était dur de savoir quelle pièce exactement provoquait cela. Nous avons commencé à changer de nombreuses pièces sur la voiture, tout en nous assurant qu'il n'y avait rien d'incorrect dans l'assemblage. Peu importe ce que nous faisions, nous avions toujours le même problème."

Stoffel Vandoorne aura un sérieux début de réponse dès vendredi matin, lors de la première séance d'essais libres sur le Hungaroring. "J'espère que nous pourrons débuter le week-end ici en reprenant de zéro et sans avoir de problème, puis vivre un week-end normal", conclut Vandoorne. "Ce serait très bien. Je ne doute pas de moi."

Article suivant
Bottas rappelle qu'il n'est pas le lieutenant de Hamilton

Article précédent

Bottas rappelle qu'il n'est pas le lieutenant de Hamilton

Article suivant

Toro Rosso brandit le contrat de James Key face à McLaren

Toro Rosso brandit le contrat de James Key face à McLaren
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Catégorie Jeudi
Lieu Hungaroring
Pilotes Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine