Vandoorne n'écarte pas la Super Formula pour un double programme

Probablement privé de baquet titulaire en F1 l'an prochain, le pilote belge souhaite pouvoir disposer d'un programme de course tout en restant au sein de l'écurie McLaren.

Vandoorne n'écarte pas la Super Formula pour un double programme
Stoffel Vandoorne, McLaren
Fernando Alonso, McLaren et Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, pilote d'essais et de réserve McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-30 Driver
Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, pilote d'essais et de réserve McLaren Honda
Stoffel Vandoorne, pilote d'essais et de réserve McLaren MP4-30

Sacré Champion de GP2 en dominant la série comme aucun autre pilote avant lui, Stoffel Vandoorne ne sait pas encore de quoi sera fait son avenir. McLaren conservera Jenson Button aux côtés de Fernando Alonso en 2016, et les deux seuls baquets vacants à l’heure actuelle sont ceux de l’écurie Manor. 

Vandoorne sera vraisemblablement pilote de réserve de McLaren l’an prochain, remplaçant Kevin Magnussen, mais le Belge souhaite pouvoir disposer d’un programme de course en parallèle. Comme Motorsport.com l’évoquait déjà le mois dernier, la possibilité de cumuler son poste de réserviste avec un programme à temps complet au Japon en Super Formula constitue une possibilité réelle. 

"Je veux courir quelque part l’année prochaine, mais je ne sais pas encore ce que ce sera", confirme Vandoorne. "Il y a définitivement des options et nous en discutons. Je serai probablement pilote de réserve chez McLaren, ce qui est une bonne position dans laquelle se trouver, mais je veux évidemment courir l’année prochaine afin de rester en forme et concentré sur la course. Nous verrons ce qui se passera."

Des monoplaces attrayantes

Interrogé sur l’intérêt d’aller courir en Super Formula, le pilote de 23 ans insiste sur l’attrait que peuvent avoir les monoplaces de la série, où évoluent cette saison des pilotes comme Kamui Kobayashi, Kazuki Nakajima et André Lotterer. 

"C’est une bonne voiture, sans aucun doute", assure Vandoorne. "C’est au moins aussi rapide qu’une GP2 ou peut-être même plus rapide. Je crois que les Super Formula sont vraiment rapides. Elles n’ont pas tant de puissance que ça mais les vitesses en virage sont impressionnantes : elles sont certainement plus élevées que celles des F1 actuelles. Alors si je suis pilote de réserve l’année prochaine, la Super Formula est une des options. Mais ce n’est pas décidé, si je ferai ça ou pas."

Quelles possibilités de tests?

Reste à savoir dans quelle mesure le Champion GP2 pourrait disposer de temps de piste au volant de la McLaren l’an prochain pendant les tests. 

"Pour le moment, je ne sais pas combien de tests il y aura l’année prochaine, cela dépend des règles. C’est toujours très limité pour les jeunes pilotes d’avoir du kilométrage dans une F1, alors j’espère que nous aurons des tests en cours de saison l’an prochain."

partages
commentaires
Susie Wolff met un terme à sa carrière sportive

Article précédent

Susie Wolff met un terme à sa carrière sportive

Article suivant

Pirelli confirme les tests d'Abu Dhabi et en précise les conditions

Pirelli confirme les tests d'Abu Dhabi et en précise les conditions
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021