Vandoorne veut un "nouveau départ" à la Magnussen

partages
commentaires
Vandoorne veut un
Par : Stuart Codling , Writer
24 sept. 2018 à 09:01

Stoffel Vandoorne pense qu'il peut suivre l'exemple de Kevin Magnussen et veut faire repartir sa carrière en F1 de zéro après avoir été remercié par McLaren.

Comme Vandoorne, Magnussen est un pur produit du programme de jeunes pilotes de McLaren. Le Danois a été libéré fin 2015, après seulement une saison de titulaire au sein de l'écurie britannique. Il a ensuite remis sa carrière sur les rails en signant d'abord chez Renault puis chez Haas, où il s'épanouit dans une structure avec moins de pression et où la politique joue un moins grand rôle.

"Je ressens toujours beaucoup de soutien de gens haut placés dans le paddock de la Formule 1, disons, et les gens réalisent la situation qui était mienne chez McLaren", a déclaré Vandoorne. "Demandez à Kevin [Magnussen], il a été dans une situation assez similaire et je pense qu'il a vraiment tiré profit du fait de prendre un nouveau départ. C'est quelque chose que j'attends également avec impatience, de prendre un nouveau départ et de voir ce que le futur réserve."

Lire aussi :

Cela fait désormais une décennie qu'aucun pilote McLaren n'a remporté le Championnat du monde et l'équipe connaît depuis 2013 un gros passage à vide. La pression venant de différentes parties prenantes pour inverser la courbe a entraîné un certain nombre de changements et de recrutements importants, et la situation politique demeure fragile.

Magnussen a été rétrogradé au statut de réserviste en 2015 et affirme avoir reçu son préavis de licenciement par e-mail plus tard cette année-là. Il a connu une année compliquée chez Renault au volant d'une monoplace de transition, mais depuis qu'il a rejoint Haas début 2017, il a fait montre d'un regain de forme notable, loin de la "pression négative" de ses jeunes années.

Vandoorne a rencontré un niveau similaire de pression pendant deux années compliquées à Woking, lors desquelles l'écurie a vécu un divorce difficile avec son motoriste Honda. Mais le Belge, qui reconnaît que ses chances de rester en F1 sont désormais "très minces" et qu'il est en discussion avec l'équipe Dale Coyne Racing en IndyCar, se refuse à critiquer McLaren.

"McLaren a été là très tôt dans ma carrière et, d'une certaine façon, ils ont aussi fait une partie de ma carrière. Ils m'ont aidé en GP2 et au Japon, puis ils m'ont donné l'opportunité de courir en Formule 1 également. Je serai toujours reconnaissant pour les opportunités que j'ai eues."

Avec Edd Straw

Prochain article Formule 1
Les évolutions de Force India masquées par le GP de Singapour

Article précédent

Les évolutions de Force India masquées par le GP de Singapour

Article suivant

Robertson : "Räikkönen sait dans quoi il s'engage"

Robertson : "Räikkönen sait dans quoi il s'engage"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kevin Magnussen , Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren Boutique
Auteur Stuart Codling
Type d'article Actualités